Nafplio, you rock!

Nafplio, avec ses ruelles, ses balcons ouvragés et son air italien  a la réputation d’être la ville la plus romantique de la Grèce. Mais c’est aussi, dit-on, une excellente base pour explorer la région du Péloponnèse.  Au programme, visite de lieux historiques, dont la plupart impliquent beaucoup, beaucoup de pierres. 

A environ 45 minute de bus, mais surtout à 3500 ans derrière nous (1500 ans BC ayoye) nous avons découvert Mycenes une civilisation réputée sanglante mais surtout pour être l’une des première dites organisée ( commerce, écriture, orfèvrie , etc.) Même si l’on devine plus qu’on ne voit, il y avait quelque chose de vraiment mystique à fouler le sol et les traces de cette ancienne civilisation.  

Il parait qu’il y a plus de 600 000 visiteurs chaque année sur ce site .  Mais on y est presque seuls!

Nous sommes dans un ancien tombeau. 

Et en plein coeur de notre charmante ville, le fort Palamede, une forteresse/ prison située  à Napplio.  Construite en1690, la citadelle domine la ville.  1000 marches plus haut, voici ce qui nous attendait.  

Daho me fait des pauses surprises. 

Côté cailloux, la longue promenade qui longe le golfe Argolique est aussi pas mal!  Celle-ci mène  le

centre de la ville a une petite plage municipale aménagée.  

On aime l’idée de la plage en ville.  


La ville s’anime en soirée, avec ses nombreux restos et boutiques. Et on mange toujours super bien!

Ici, on ne soupe jamais avant 21h, sinon allo le manque d’ambaince!

Concept de restau

Nous sommes maintenant en route vers la Grèce centrale et nous nous promettons un peu plus d’action (4 nuits dans une ville romantique avec un ado de 14 ans, c’était peut-être un peu too much ;)!)

En attente entre 2 transferts de bus au terminal de Corinthe.