Antalya, tu nous manqueras!

image_pdfimage_print

Après une course contre la montre pour attraper le seul bus avec des sièges encore disponibles qui nous mènerait d’Ouledeniz a Antalya, nous voici rendus après 4 heures de route (et quelques jets de lave main citronné distribués par l’intendante du bus) dans cette ville joyeuse et lumineuse.

C’est ici que nous aurons eu le plus d’occasions de se rapprocher des turcs et d’apprécier leur poignée de main solide, leur fierté, leur convivialité, leur humour!  Étonnamment, Martin se fait régulièrement aborder en turc. Avec son regard franc et ses yeux clairs, il ressemble à un turc de la mer noire lui a-t-on dit. Côté format Mart se fond aussi très bien à la mêlée.

Ainsi, nous logeons dans la vieille ville, Kaleici, dans une belle pension ottomane de 17 chambres aux toits mansardés. Dans la cour intérieure, la piscine est bienvenue par les 31 degrés quotidiens. Compte tenu des murs de pierres d’époque autour, on la soupçonne d’avoir été creusée à la main.

Une fois passé les échoppes de bijoux, de tapis et de fausses sacoches Michael Kors, ce secteur vibre d’une histoire riche et encore palpable à chaque coin de rue, avec ses demeures historiques restaurées, ses hammams vieux de 700 ans et autres précieux vestiges. Le soir, les cafés et bars dans petites rues pavées et les jardins intérieurs s’animent et nous donne le goût d’y revenir en amoureux !

On découvre donc la ville à pied, en tramway, en bateau, et on s’offre même un tour de calèche disco. Le soir, on déniche des restos sympathiques et on plonge dans l’ambiance de la place, que du plaisir!
On a aussi eu l’idée de prendre le bus local pour aller voir un festival de sculptures de sable le long de Lara beach.

Nous sommes débarqués trop tôt, avons-nous découvert au terme de 4 km de marche sous un soleil de plomb. En cours de route, je m’informe à une famille qui pique nique de la direction à prendre. Tout en me donnant moult informations en turc, la dame me tend avec enthousiasme un morceau de sandwich, que j’accepte (j’ai lu que c’était impoli de refuser). Je n’avais juste pas remarquée les traces de bouchées déjà mâchouillés. Ben coudond, c’était quand même délicieux.

Finalement, arrivés à destination, le coût d’entrée est exorbitant et les 100 sculptures annoncées sont dissimulées dans un enclos de bâches. Aussi invitant qu’un four à broil….
On choisit plutôt de se louer des parasols et des chaises et de jouer dans les vagues. Bon choix.

Les vacances de Martin s’achèvent ici alors que je me prépare avec les 2 ptits boys a entamer la 3ème et dernière phase du voyage avec un groupe organisé, style club aventure version française pour aller découvrir l’Anatolie centrale. Rendez-vous en Cappadoce!

Promenade en calèche disco. 

Un port craquant.

La chambre des gars dans la pension.

Rue de vieille ville.  On doit se méfier des motos électriques qui ne font pas de bruit!

Rempart de la ville et rendez-vous de ces messieurs.

L’artère du centre ville est séparée par des palmiers.  

Notre piscine.

Une de ces places cool.

Une autre

Souper mémorable et ben du fun avec les serveurs.

L’heure du thé aux pommes

On a vraiment eu du plaisir avec notre sympathique serveur

On a marché un méchant bout appâtés par de potentielles sculptures de sable. 

Mes gars ont gardé le sourire.

Des escargots s’agrippent aux plantes.

Coin louche pour se rendre au festival des châteaux de sable.

Rue de jour

Ambiance géniale le soir. A deux pas de notre hôtel.

Une autre super soirée. Ce n’est qu’un au revoir!


Natacha Charland

Natacha Charland

Natacha est la fondatrice du blogue. Elle a notamment vécu au Guatemala, en Équateur et au Bénin. Avoir des enfants ne l’a pas ralentie. Elle a récemment parcouru la Grèce et la Turquie avec sa meute pendant un congé sabbatique. Chose certaine, elle est toujours prête pour l’aventure et les découvertes, que ce soit à des milliers de kilomètres ou à quelques pas de la maison!

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close