8 choses étranges de Coimbra

image_pdfimage_print

1. L’Université de Coimbra, l’une des plus vieilles d’Europe, fondée en 1290. Une école publique, qui accueille chaque année plus de 25 0000 étudiants dans cet ancien palais royal.  Euh…Ça doit être motivant !




2. La cape portée par tous les étudiants (et entourée d’une multitude de rituels), dont s’est inspirée l’auteure du personnage d’Harry Potter. Son mari a étudié ici, à l’université de Coimbra.

Des touristes ont demandé à l’étudiant de photographier leur groupe.  Le monde à l’envers.

Des étudiants en pause entre 2 cours.  Imaginez la même scène en l’an 1290.



3. Mon déficit de fruits et légumes.  Mes abus de pain et pâtisseries.


Sandwich viande, fromage, oeuf frit, frites et sauce.



4. Voyager en basse saison, c’est la chance d’avoir des tours guidés « privés » (Go walk, super bien organisé).  Me voici avec ma guide Sarah, aussi chanteuse du band métal The Unholy

Encore un prétexte pour des pâtisseries!

5. En novembre, il ne fait pas froid, mais il pleut beaucoup. Le marché des parapluies est florissant et moi… j’ai les pieds trempés.  



6. La mélancolie du Fado, blues du Portugal et dont il existe une version unique à Coimbra, chanté uniquement par les hommes.  Comme ce sont des anciens étudiants de l’université, ils portent la fameuse cape.

 


7. Pas moins de 19 églises médiévales dans un périmètre très restreint.  Dans l’enceinte de la vieille ville, l’ambiance mystique est palpable.



8. Le chemin de Compostelle.  Celle du Portugal traverse Coimbra et je pourrai dire que mes pieds (trempés) ont foulé cette route mythique.

 


Natacha Charland

Natacha Charland

Natacha est la fondatrice du blogue. Elle a notamment vécu au Guatemala, en Équateur et au Bénin. Avoir des enfants ne l’a pas ralentie. Elle a récemment parcouru la Grèce et la Turquie avec sa meute pendant un congé sabbatique. Chose certaine, elle est toujours prête pour l’aventure et les découvertes, que ce soit à des milliers de kilomètres ou à quelques pas de la maison!

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close