Chin chin de Porto

De la grosse pluie durant 3 jours. Mais de ce si beau coin de pays, pas question de me plaindre, peu importe la température!  Porto, c’est une ville en plein effervescence culturelle,  gastronomique, design, et encore plus.  Partout, histoire et tendances cohabitent harmonieusement.  Les gens sont passionnés, passionnants.

Pendant les accalmies, j’ai déambulé dans les jolies rues commerçantes, enveloppée de musique de rue et d’odeurs de châtaignes grillées. Et quand la pluie nous surprenait à nouveau, tous vite dans un café pour se ravitailler! Résultat?  3 livres en plus en 10 jours…

Une pause café au mythique Majestic Café s’est transformée en une dégustation accord porto- dessert.  Mon choix?  Tarte à la citrouille avec porto ambré, au goût légèrement caramélisé.
Dans ce restau, il existe une dame qui remplit les verres de vin encore plus à ras-bord que ma propre mère (coucou maman!) Incroyable mais vrai !

 

 

 Ré-interprétation de la salade tomates bocconcini, miam.
Les églises, nombreuses et magnifiques, sont aussi un arrêt bienvenu durant les averses impromptues!

 

Au magasin Hop là, les poupées témoignent de la mixité culturelle présente au Portugal.

 

J’ai aussi fait une excursion d’une journée dans la vallée du Douro avec Piédro, un guide super sympa, un voyageur d’Australie et un couple de canadiens qui habitent à Londres. Une belle ambiance régnait dans notre groupe! Une chance, car le plan de la journée était pas mal de boire et de manger.  En bonne compagnie, ça goûte meilleur! J’étais trop occupée et je regrette de ne pas avoir pris davantage de photos de tous ces charmants producteurs locaux qui nous ont accueillis dans leurs fermes.

 

Piedro, notre guide voguant sur le Douro
Encore des fincas… Les couleurs sont magnifiques.

Vue de chez l’agriculteur, avec ses vignes.
On s’abreuve à même les barils! Ici, un cru de 10 ans.

Gare de train d’un petit village

Ah oui, le village, c’est Pinhao! (beaucoup de pins dans la région)
Ok, je pose mes valises… mon congé  tire à sa fin!

 


Natacha Charland

Natacha Charland

Natacha est la fondatrice du blogue. Elle a notamment vécu au Guatemala, en Équateur et au Bénin. Avoir des enfants ne l’a pas ralentie. Elle a récemment parcouru la Grèce et la Turquie avec sa meute pendant un congé sabbatique. Chose certaine, elle est toujours prête pour l’aventure et les découvertes, que ce soit à des milliers de kilomètres ou à quelques pas de la maison!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close