Lisbonne, facile à vivre!

Lisbonne. J’avais lu que c’était une capitale  sécuritaire  pour une fille voyageant seule.  Aussi que c’était une destination qualité prix imbattable.  Un autre guide affirmait que Lisbonne préférait se faire découvrir au gré des promenades, nez en l’air, plutôt qu’à travers un circuit touristique. Oui, Lisbonne c’est tout ça et plus encore.  


Une impression d’espace avec de larges trottoirs et une multitude de plazas, des pavés de pierre aux designs inspirés,  des façades coquettes en céramique, un réseau de transport pratique,  du bon vin, des pâtisseries gourmandes, la courtoisie des gens et des automobilistes, des boutiques ouvertes jusqu’à minuit (mention spéciale pour les chaussures, une importante source d’exportation ici) et clou de mon séjour, une rencontre pas banale de Carla  (ma chambre avec Air BNB).  


Avocate de profession, c’est aussi une artiste, une fille qui fait de la voile et une guide pour au palais royal de Queluz.  Quelle façon privilégiée d’apprivoiser la culture d’un pays, de connaître les bonnes adresses et d’obtenir de précieux conseils. C’est d’ailleurs suite aux recommandations de Carla que je suis présentement en route vers Coimbra, une ville médiévale et universitaire qui mériterait le détour. À l’aventure!


 Carla et moi au Palais.  J’ai eu droit à une visite VIP!



Le Palais royal de Queluz





Les motifs ici sont souvent inspirés de la mer. Ici, des vagues.

Un large trottoir.  Quel sentiment d’espace!

Devanture en céramique.  
Vue du quartier d’Alfama.  

Une scène sympa, qu’on dirait d’une autre époque.  À 3 euros, quand on m’a demandé si je voulais un petit ou grand, je croyais qu’on parlait d’un verre de vin, non d’une  bouteille.  

À Belem, on fait la file pour les réputées Pasteis de Nata (un exemple de cette tartelette.  Non, je n’ai pas fait la file).

Un food court haut de gamme, annexé au marché Da Riberia.  Ouvert jusqu’à 2 h du matin les week-end. 
Mon repas 4*, vin et dessert inclus, 12 euros



Natacha Charland

Natacha Charland

Natacha est la fondatrice du blogue. Elle a notamment vécu au Guatemala, en Équateur et au Bénin. Avoir des enfants ne l’a pas ralentie. Elle a récemment parcouru la Grèce et la Turquie avec sa meute pendant un congé sabbatique. Chose certaine, elle est toujours prête pour l’aventure et les découvertes, que ce soit à des milliers de kilomètres ou à quelques pas de la maison!

Partager:

2 Commentaires

  1. Avatar
    Stephanie Maria Cerqueira
    27 novembre 2017 / 6:03

    Bonjour, je peux comprendre votre enthousiasme envers cette ville qui en effet vaut tous les compliments qu’on lui inflige. Mais permettez-moi de vous rappeler chers touristes que Lisbonne appartient encore á ses habitants …. que les habitants n’osent plus s’approcher des Pasteis de Natas …hum que saudades d’un pastel de natas!!
    Afficher, vanter les prix bas (rassurez-vous vous n’êtes pas la seule, j’ai passé l’été à écouter ce commentaire) ne fait que flamber les prix. Pensez que les portugais ne gagnent pas autant de vous.
    Enfin tout ce qu’on vous demande ….. un peu de respect envers cette ville qui est si modeste.

    • tripteste
      tripteste
      29 novembre 2017 / 12:02

      J’aimerais y retourner en famille ou en amoureux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close