Manual Antonio: 4 jours de folies au Costa Rica !

L’arrivée au Costa Rica : Dès le départ, la table est mise.  Notre super hôtel Tabulia Tree est situé à flanc de montagne, perché dans une mini jungle.  Chaque jour, on y est témoins de la riche vie Costa-Ricaine.  Paresseux, singes capucins, singes écureuils, iguanes font partie du décor.

Un aperçu des lieux:

Coin piscine parfait.
Manu qui donne une banane à un singe écureuil.
Nos amis sortis du Jurassique
100% luxuriant
Préparation du plan match de la journée avec la vue de notre chambre (les fenêtres grandes ouvertes!)

De notre chambre, on rencontre aussi des petits tannants (vidéo)!

 

Toutes nos journées débutent par de riches petits-déjeuners.  Ici, le typico.

 

Notre programme à Manual Antonio:

Jour 1: Au programme de la première journée une activité attendue de toute la famille. : cours de surf. Nous nous rendons sur la plage à la recherche d’un prof inspirant. Ca sera Rogelio Surf School!   Chacun aura son instructeur. Les vagues sont plutôt puissantes mais on se sent en confiance et on réussi tous à se tenir debout sur la planche.  Quelle expérience (et muscles endoloris pour maman).

Notre gang avec Rogelio en avant plan

Jour 2: Parc National Manuel Antonio.  Avec les yeux aiguisés de mes gars, un guide n’aura pas été nécessaire.  On a vu une foule d’animaux… Crabes, singes, daim, ratons laveurs, iguanes.   La visite se conclut par une bataille dans les chaudes vagues du Pacifique, entourés de la jungle luxuriante.  On dit que c’est l’une des plage les plus belles au monde.

 

 

Jour 3: Canopy tour avec El Santuario.  Après avoir roulé plus d’une demie heure dans des chemins de terre, traversant la plus grande palmeraie du Costa Rica, on arrive à une installation au milieu de la jungle, on nous remet nos équipements et c’est parti pour plusieurs heures de sensations fortes!

Manu notre petit singe la tête en bas.  Oui, oui, c’était sécuritaire

Jour 4: retour à la plage pour profiter des vagues avec des boggie board et se faire croire que l’on a nous aussi des âmes de beach bum.

Se déplacer? Comme la majorité des hôtels du coin, le nôtre longe une route étroite. Aussi, c’est mieux de se déplacer  en autobus, mais préparez vous quand même à quelques sueurs froides !  Notre chauffeur aimait bien lire son téléphone dans cette route étroite en lacets.

Une première étape géniale pour entamer notre voyage ET se sentir aussi en vacances!
Vous voulez en connaître davantage sur les itinéraires et conseils pour un road trip au Costa Rica, cet article va vous intéresser !