Testé à Baie Saint-Paul: le Camping du gouffre

On adore Charlevoix, entre autres pour ses paysages bucoliques et sa culture culinaire régionale (ses fromages et ses bières de micro-brasserie… menoum!).  Cette fois-ci nous avons été attirés par la découverte du Festif, un événement musical qui fait vibrer tout Baie Saint-Paul.

Aussi, le camping du Gouffre, situé à 10 minutes en voiture du village, nous a servi de pied à terre.


Voici nos impressions:

1. À l’arrivée, les employés semblent un peu débordés avec l’arrivé massive des vacanciers.  Notre terrain à du être déplacé et nous sommes un peu déçus de nous retrouver dans un enclos à ciel ouvert alors qu’on croyait avoir un site charmant au bord de la rivière du Gouffre.

 

2. Il y a une petite fermette à proximité de notre terrain. Nous sommes amusés de voir que des gens campent juste à côté des chèvres, moutons et lapins.  Bruit d’ambiance inclus.  On vend de la moulé au chalet d’accueil et les animaux sont vraiment voraces!

3. Les installations, comme les jeux d’enfants, la mini piste d’hébertisme et la piscine sont propres, mais un peu fatiguées.  La piscine est bien chaude (82 degrés) et est ouverte jusqu’à 18h.

4. Pour les fans de kayak, il est possible de descendre la rivière à partir du site, au départ d’une petite plage.  La remontée se fait ensuite en bus.  Pas mal intéressant!

5. Les sites dans le ce secteur du bas, près de la plage,  sont plus jolis et intéressants.  Il y a aussi des prêts à camper: tente bulle, chalets et tente sur plateformes (c’est ce qui nous interpellait le plus!).

 En vrac, voici d’autres observations pratiques:

  • Nous n’avons pas vu personne le faire, mais il est possible de pêcher le saumon et la truite (mouche seulement) sur place.
  • Les barrières ouvrent à 9h et ferment après 23h (le véhicule peut alors rester à l’entrée).
  • Blocs sanitaires rénovés et douches propres (salles individuelles):  0,50$ pour 3 minutes
  • L’eau n’est pas potable, il y a 2 sources sur le site pour remplir ses bidons.
  • C’est un camping calme. 

Conclusion: Avec un bel emplacement, notre expérience aurait sans doute été différente.  Préférez les emplacements près de la plage et profitez d’une descente en rivière en kayak, assurément un élément vedette du site!

POUR RÉSERVER, C’EST PAR ICI.


Natacha Charland

Natacha Charland

Natacha est la fondatrice du blogue. Elle a notamment vécu au Guatemala, en Équateur et au Bénin. Avoir des enfants ne l’a pas ralentie. Elle a récemment parcouru la Grèce et la Turquie avec sa meute pendant un congé sabbatique. Chose certaine, elle est toujours prête pour l’aventure et les découvertes, que ce soit à des milliers de kilomètres ou à quelques pas de la maison!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close