Varadero: plage, beach et playa

Varadero est tellement populaire auprès des québécois que sa réputation n’est plus à faire. Plages paradisiaques, tranquillité et sable fin.

1. Vrai ou faux ? La plage de Varadero est l’une des plus belles ?

Tous les Cubains vous diront que toutes les plages au nord de l’île sont les plus belles de Cuba. Varadero et les « cayos » (Cayo Coco, Cayo Guillermo et Cayo Santa Maria) restent les meilleurs destinations plages qui sont uniques et paradisiaques.

2. Vrai ou faux ? On mange mal à Cuba ?

NOUI…qui dit tourisme de masse dit buffet et resto à la carte. Dans mon resort BLAU Varadero (coté #1 sur TripAdvisor) on y mange ok (7/10)… rien de comparable avec La Havane où j’ai mangé aussi bien qu’à Montréal.

 

3. Vrai ou faux ? Le night life est top à Varadero ?

Je suis allée faire un tour à Calle 62, ce bar où l’on danse dans la rue. Mélange de cubains et touristes, bonne ambiance et musique locale. Le hic ? S’y rendre… et oui les bars et disco sont à 15 min en voiture des resorts et l’accessibilité est compliqué. On peut prendre le bus 2 étages qui vous y conduire pour 5 CUC par personne (dernier vers 20h00) et retour en taxi (compter 15 CUC) donc un total de 25 CUC pour 2 personnes (soit 25 US) pour le transport seulement….adresse: 1er avenida entre Calle 62 et 63. Débute vers 21h30.

Si jamais vous n’aimez pas la salsa, on peut se rendre à 3 rues de là au Beatles (1e avenida entre Calle 59 et 60) pour entendre la musique internationale. Pour une destination tout en musique de salsa, La Havane ou Santiago de Cuba sont les destinations pour vous.

Finalement est ce que Varadero vaut la peine? La ville de Varadero n’a pas de charme particulier. Le clash pour moi est grand: moi qui vivait chez l’habitant depuis 1 mois (casa particular) me voilà dans une fabrique de touristes sans âme cubaine :ce qui me manque c’est l’authenticité de la place, le manque de lien avec la culture cubaine…. on aura compris qu’ici on vient faire la farniente sur la plage…vous y trouverez 20 km de plage aux eaux turquoises et au sable blanc. Alors m’y voilà , « Disfrutala (profites-en, enjoy) Natalia « !


Nathalie Gemme

Nathalie Gemme

Nathalie est co-fondatrice du blogue. Sac au dos, notre aventurière (et maman de 2 ados) a déjà parcouru pas moins de 30 pays, dont l’Italie, l’Espagne, le Mexique, la Grèce et L’Indonésie. Elle préfère de loin de sortir des sentiers battus pour vivre des expériences authentiques et découvrir des paysages, des habitudes de vie différentes, de nouvelles langues, faire de fabuleuses rencontres et surtout… APPRENDRE. Elle nous entraîne hors des circuits touristiques pour nous partager ses coups de cœurs, ses bons plans et ses trucs pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *