La Havane autrement…6 activités insolites

La Havane autrement…

J’ai passé 6 semaines à La Havane et j’ai été littéralement séduite par cette ville. La capitale de Cuba est tout d’abord en effervescence, des constructions et rénovations partout ! Ici, exit McDo, Starbuck ou PFK, il y a aucune chaînes de resto, ni de grands magasins de vêtements,  juste des indépendants (ou presque) !  Mais on vient pas ici pour consommer mais pour la vivre. On est donc dans l’obligation de vivre le moment présent et ça fait du bien 🙂

Vivez la religion santeria

À 10 min en bateau (en face de la Habana Vieja) vous pouvez prendre le bateau afin de vous retrouver dans un vieux quartier de La Havane qui se nomme Regla. En face de l’église ” iglesia de la Santisima Virgen de Regla” on peut se faire tirer aux cartes ou se faire lire les lignes de la main par des dames aussi colorées que leurs costumes.  C’est la religion santeria qui est d’origine afro-cubaine. Rigolade assurée :). Pour s’y rendre compte 1 CUC et prendre la ”lancha” (barque) en face du bar Dos Hermanos dans la Havana Vieja.

La Havane
Regla

Savourer une glace

J’y comprenais rien ! Pourquoi tant d’havanais font la file pendant des heures (surtout le dimanche) afin d’aller manger de la crème glacée chez Coppelia ! Les havanais m’expliquent que pour eux c’est une sortie en soit et de plus la glace est vraiment moins cher (un cornet coûte 40 cents) qu’au magasin. On a également filmé ici une scène du film cubain ”Fresa y Chocolate”, il y a donc un effet nostalgique pour les amateurs de cinéma latino.

La Havane sur 2 roues

La Havane en vélo, pourquoi pas ? Longer le bord de mer (Malecon), traverser le Vedado, emprunter les sentiers du Parque Almendares (le ”Central Park” de La Havane), la Place de la Revolucion… un circuit qui vous fait voir le vrai Havane.  De plus, les automobilistes sont habitués à partager la route.   Ma guide de Vélo Cuba m’a aussi expliqué plusieurs faits historiques et des anecdotes de la vie quotidienne des Havanais. Du pur plaisir. Il y a plusieurs routes possibles, à vous de choisir ! Vélo Cuba (Facebook)  vous offre ces circuits pour 30 CUC, vélo inclus. On va même vous chercher où vous le désirez.

Sur les traces de la mafia…

Hôtel National, domine le tronçon du Malecón du quartier Vedado. Cet icône de la Havane, s’impose par son style et son histoire car il a reçu nombre de stars d’Hollywood et une convention de la mafia avec Lucky Luciano dans les années 40. Dans les années 50, l’hôtel comprenanait un casino où chantait Frank Sinatra. Superbes jardins, allez-y prendre un verre et imprégnez-vous de cette ambiance de mafiosi.

Hôtel Habana Libre, situé sur la Rampa du quartier Vedado ce quartier a explosé pendant l’ère de Bastista. La mafia de côte est des Etats-Unis a joué un rôle dans tout cela. Le sexe bon marché, l’alcool et le jeu étaient de grandes attractions des touristes américains. La fête se termina en janvier 1959 lorsque Fidel Castro installa son siège social au 22ème étage de l’hôtel Hilton de La Havane (maintenant appelé Hotel Habana libre)

Hôtel Sevilla, de style andalou a été fréquenté par les grands noms du monde politique et de la mafia tels Luciano, Lansky et Al Capone. Ils ont d’abord fait des affaires à Cuba à l’époque de la prohibition en faisant passer du rhum illégal aux États-Unis. Pendant ses séjours dans Havana Vieja, Al Capone prenait tout le 6e étage, où il faisait la fête et négociait diverses activités du marché de la mafia américaine.

Se perdre dans les rues du vieux Havane en mangeant des peanuts !

Les peanuts est le seul snack que les havanais mangent. Alors pourquoi ne pas faire comme eux et en acheter d’une vendeuse itinérante ? Vous pourriez débuter votre promenade à la Camara Obscura pour avoir une superbe vue en hauteur du Vieux Havane. Passez ensuite manger un churro (coin San Ignacio & Teniente Rey) pour seulement 0,50 CUC . Rendez-vous ensuite à une parfumerie Habana 1791 pour rapporter un souvenir unique des fragrances d’ici. Perdez-vous dans les rues et allez-y au gré de vos impressions. Coût 2 CUC par personne pour la Camara Obscura (entrée sur la Plaza Vieja dans le Vieux Havane).

Plaza Vieja
Vendeuse de peanut

Une petit verre pour la route

Le Malecon est bien entendu un incontournable. Pourquoi ne pas y aller tout en buvant une bière ou faire comme les cubains et faire son propre rhum & coke ? Pas de danger ici, La Havane est très sécuritaire. On peut donc y aller le soir sans problème. Le meilleur tronçon est de la Havana Vieja (Paseo del Prado) jusqu’à l’hôtel Deauville. Si vous êtes dans le quartier Vedado alors au pied de la fontaine c’est le meilleur endroit pour faire la fête dans la rue.

Malecon

Je vous conseille fortement La Havane et on doit venir ici pour la vivre, la sentir. Cette ville est aux antipodes, où le présent fréquente le passé, où la joie de vivre et le sourire côtoient la difficulté. Si vous avez aimé cet article, vous aimerez 10 conseils pour réussir son voyage à La Havane.


Nathalie Gemme

Nathalie Gemme

Nathalie est co-fondatrice du blogue. Sac au dos, notre aventurière (et maman de 2 ados) a déjà parcouru pas moins de 30 pays, dont l’Italie, l’Espagne, le Mexique, la Grèce et L’Indonésie. Elle préfère de loin de sortir des sentiers battus pour vivre des expériences authentiques et découvrir des paysages, des habitudes de vie différentes, de nouvelles langues, faire de fabuleuses rencontres et surtout… APPRENDRE. Elle nous entraîne hors des circuits touristiques pour nous partager ses coups de cœurs, ses bons plans et ses trucs pratiques.

2 Commentaires

  1. 25 avril 2018 / 5:06

    Pour le Malecon et le rum and coke…. j’ai jamais vu qui que ce soit faire ca! les cubain boivent leur rum brun straight. On apporte un minimum de 750 ml et ont partage. Chose importante si vous voulez avoir le respect des cubains alentour de vous, quand vous ouvrez votre bouteille, n’en prenez pas tout de suite, et surtout n’en verser une portion a vos amis tout de suite…. la premiere chose a faire c’est en verser un petite quantité au sol. C’est une bénédiction et remerciement au ancetre/mort pour le bon temps a venir (rum). Meme un cubain alcoolique, extremement pauvre, va faire la meme choses donc ca parrait mal quand un touriste riche ne le fait pas..

    • Nathalie Gemme
      Nathalie Gemme
      Auteur
      25 avril 2018 / 5:09

      Merci pour les détails en lien avec le rhum 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close