Alpages et ressourcement au Diable vert

Tout sauf diabolique, Au Diable Vert est une merveille pour les yeux! Située à Glen Sutton, à quelques kilomètres de Sutton dans les Cantons de l’Est du Québec, c’est une base de plein air quatre saisons unique en son genre.

D’une altitude d’au plus de 1 000 pieds, Au Diable Vert est perchée sur un alpage entre les sommets du Mont Sutton, Jay Peak et Owl’s Head.

Comptez entre 1h30 et 2h depuis Montréal. Ça se fait très bien pour un week-end ou une journée. C’est ce que nous avons fait en famille. Nous sommes arrivés le midi pour y faire un pique-nique (il y a des tables de pique-nique à l’entrée du site mais vous pouvez aussi pique-niquer sur l’alpage avec vue sur les montagnes!).

Nous avons ensuite fait une marche de 30 min en forêt en prenant le sentier des Squatteurs. Ça se fait très bien avec de jeunes enfants. Sur ce sentier, des pancartes d’animaux du Québec en taille réelle sont cachées tout au long du chemin. Carte en main (avec les explications sur les animaux), nos enfants de 5 et 8 ans se sont bien amusés à les trouver! Il y a plusieurs autres sentiers assez courts et plats. C’est une destination parfaite pour les petites jambes de nos bambins!

Sur place, il y a une ferme et des vaches Highland. La Highland est une ancienne race bovine originaire de l’Écosse. Elles réussissent à survivre à notre climat en développant une double couche de fourrure hirsute et en amassant très peu de gras sur leur dos. Vous pouvez y acheter cette viande directement à la ferme.

Nous ne l’avons pas testé mais il y a différents hébergements écologiques sur place, aussi tentants les uns que les autres (jusqu’à 8 personnes) : des refuges dans les arbres, des refuges rustiques, des appartements de montagne, des pods et des emplacements de camping. On prévoit de le tester prochainement.

Crédit photo : Au Diable vert

Il y a de quoi faire pour une journée, un week-end ou plus ! Et c’est une destination parfaite pour admirer les couleurs de l’automne!

Crédit photo : Au Diable vert

 

Infos pratiques :

  • Coût pour accéder aux sentiers : 4,39$/personne et gratuit pour les enfants
  • Accès aux sentiers (raquettes pour l’hiver) et hébergement possible toute l’année
  • Chiens bienvenus
  • Minimum de 2 nuits les fins de semaine et pendant les vacances
  • Lieu non motorisé : il faut donc transporter les bagages avec un chariot sur place (des voiturettes à 10$ sont également disponibles sur place pour accéder aux hébergements)
  • Sentiers de 30 min à 2h. Ils sont d’un niveau facile.

 


Stéphanie Dorémus

Stéphanie Dorémus

Stéphanie est mère de 2 jeunes enfants. Originaire de France, elle vit au Québec depuis une dizaine d’années. Elle a la piqûre du voyage depuis qu’elle est enfant et aime partager ses découvertes. Que ce soit un trek au Maroc, un road-trip en Californie, un séjour en famille en Nouvelle-Écosse, quelques nuits chez l’habitant sur le lac Titicaca au Pérou ou encore un week-end en camping au Québec, Stéphanie est curieuse de découvrir de nouvelles expériences, de nouveaux pays, de nouvelles cultures ou encore des endroits méconnus.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *