5 îles grecques à visiter

image_pdfimage_print

Saviez-vous que la Grèce compte près de 9 000 îles? De ce nombre, seulement 200 sont habitées et près d’une vingtaine sont touristiques. Vingt îles, ça en fait à visiter! Mais, lesquelles choisir lorsque notre temps est limité? On vous en présente 5 îles grecques pour vous inspirer.

Mykonos

Myknonos, c’est l’île fétiche des gens qui aiment faire la fête, mais c’est aussi un endroit célèbre pour ses fameux moulins et la Petite Venise, où les maisons bâties au XVIIIe siècle ont leurs fondations dans l’eau.

Mykonos Petite Venise

Un hébergement : la Pension Dimitra, dans la ville de Mykonos. Elle est au cœur de l’action (abstenez-vous d’y séjourner si vous avez le sommeil léger!) et tout est accessible à pieds : les moulins, Little Venice, l’arrêt d’autobus et l’épicerie.

Mykonos Moulins

Une excursion : les amateurs d’archéologie apprécieront les îles grecques dont l’île de Delos. Elle est située à environ 30 minutes de bateau. Le billet aller-retour coûte €20 et est vendu dans un kiosque du vieux-port.  Une fois sur place, il faudra acquitter le prix d’entrée du site qui est de €12.

Delos

Santorin

Santorin, c’est l’île parfaite pour les amoureux. Il n’est donc pas rare d’y croiser des mariés en pleine séance de photographie. C’est aussi l’endroit idéal pour les amateurs de vin puisqu’il y a une vingtaine de vignobles à visiter.

Coucher de soleil sur Santorin

Un hébergement : la Pension Stella à Karterados. C’est beaucoup moins cher qu’une chambre sur la Caldera. La pension est à distance de marche de l’arrêt d’autobus, de la ville de Fira et d’une épicerie. Il y a même une piscine où vous prélasser entre deux visites.

Une excursion : une visite chez Santo Wines à Pyrgos en fin de journée pour déguster leurs vins tout en regardant le soleil se coucher. Pour s’y rendre, on peut prendre soit le bus (€2,40) qui fait le trajet de Fira à Perissa ou celui qui circule entre Fira et Akrotiri. L’arrêt est situé à l’entrée du vignoble. 

Santorin Santo Wines

Corfou

C’est l’endroit idéal pour la farniente. On s’y loue une villa en famille ou entre amis et on s’y pose pour quelques jours.

Corfu Plage Nissaki

Un hébergement : la Villa Angeliki à Nissaki. Un endroit tranquille à distance de marche de la plage de Kaminaki. Il y a trois chambres et le prix de location est super abordable si on évite les mois de juillet et août.

Une excursion : explorer la vieille forteresse dont la construction remonte au 13e siècle! Ce musée à ciel ouvert vous fera voyager dans le temps. Située dans la partie Nord-Est de la ville de Corfou, la vieille forteresse est à la fois proche du centre historique et du port de Corfou, accessibles à pied. L’entrée coûte 6 euros.

Forteresse à Corfou
Forteresse à Corfou

Paros

Paros est une île centrale des Cyclades, ce qui permet de rayonner facilement dans l’archipel. Oliveraies, vignobles, plages et lieux historiques, il y a de tout pour tous!

Plage de Paros

Un hébergement : la pension Damias Village à Parikia. Les chambres sont abordables et plusieurs sont munies d’un balcon. L’endroit est situé à environ 600 mètres du port de Parikia et à seulement 80 mètres de la très belle plage de Livadia.

Une excursion : un traversier part pour l’île d’Antiparos toutes les demi-heures. Le trajet coûte €1,30 et dure 7 minutes. Sur place, on peut voir un château vénitien (Kastro), visiter une grotte verticale d’une profondeur de 85 metres (€6) ou manger une bouchée au bord de l’eau.

Amorgos

Amorgos, c’est l’île du Grand Bleu, le fameux film de Luc Besson. Un café a d’ailleurs été baptisé son honneur dans la ville de Katapola et c’est un superbe endroit pour siroter un breuvage au bord de l’eau.

Amorgos Chora moulins

Un hébergement : l’Hôtel Saint-George Valsamitis à Katapola. Une navette vient vous chercher gratuitement au port. C’est drôlement pratique! Non seulement pour les bagages, mais aussi si votre traversier arrive tard le soir. Les chambres sont abordables, propres et confortables. Il y a même un restaurant sur place.

Une excursion : Pour les amateurs de plage, une escapade à Aegiali est un incontournable. Vous pouvez vous y rendre en autobus (€2,80) à partir de Katapola.  Pour ceux qui souhaitent suivre les traces du Grand Bleu, la visite du monastère de Panagia Hozoviotissa s’impose. Il est aussi accessible par autobus au départ de Katapola ou Chora (€1,80)  en descendant à l’arrêt Monastery.

Amorgos Aegiali

En terminant, voici quelques conseils en vrac pour les 5 îles grecques à ne pas manquer:

  • Le moment idéal pour voyager dans les îles est à la fin mai ou au début septembre, soit avant ou après la haute saison;
  • Si vous voyagez en haute saison, il est préférable de réserver vos traversiers et votre hébergement d’avance. Sinon, le tout peut facilement se faire à la dernière minute selon vos envies;
  • Pour un séjour de deux semaines, l’idéal est de visiter un maximum de trois îles d’un même archipel pour éviter de passer trop de temps sur les ferries.

Vous passez par Athènes? Jetez un coup d’oeil à ce billet qui répond aux questions les posées sur la ville.

Bon séjour dans les îles grecques !


Nancie Boulay

Nancie Boulay

Grande amoureuse de sa ville, Nancie habite Montréal depuis une dizaine d’années. Elle a la piqûre du voyage depuis un échange étudiant en Allemagne alors qu’elle était âgée de 16 ans. Que ce soit pour un séjour dans les auberges de jeunesse de Pologne, un road-trip à Nashville ou encore la farniente dans une villa en Grèce, Nancie est toujours partante. Heureuse d’interagir avec les locaux, elle se presse d’apprendre des nouveaux mots de la langue de chacun des pays qu’elle visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close