Les must pour faire un trek

Faire un trek, ça ne s’improvise pas et encore moins l’équipement et la préparation.
Je l’ai appris à mes dépends lors de mon trek de 9 jours en Islande cet été. Je marchais en moyenne 7 à 8h par jour soit une vingtaine de kilomètres.
Cette expérience m’aura appris deux choses : bien se préparer et bien s’équiper !

Bien se préparer

On a beau faire de la marche en ville ou du cardio et des machines en salle régulièrement, il est important de préparer nos chevilles, nos pieds et nos jambes à la marche en montagne. Faites des randonnées les week-ends qui précèdent votre trek pour habituer votre corps à marcher longtemps sur des sols instables ou caillouteux.
Évidemment, utilisez les chaussures de randonnée que vous utiliserez lors du trek. Si elles sont nouvelles, « cassez-les » (donc habituez-vous y) avant de partir en trek. Ce petit détail m’a valu une tendinite du talon d’Achille en utilisant de nouvelles chaussures de randonnées lors de mon trek. Si vous n’avez pas la possibilité de vous y habituer avant, amenez une veille paire de chaussures de randonnée dans lesquelles vous êtes à l’aise.

Bien s’équiper

Avant de partir, j’ai acheté quelques vêtements et accessoires qui m’ont été bien utiles et qui étaient de qualité mais ça n’a pas toujours été le cas. Conséquence : j’ai particulièrement mal vécu le moment sur un glacier lorsque mes 5 couches étaient complètement mouillées et que je ne sentais plus mes extrémités tellement j’avais froid…
Voici quelques must :

Vêtements :

  • Un gore-tex! Ça coûte une fortune mais ça vaut la peine d’avoir une veste et un pantalon en gore-tex. C’est résistant et imperméable. Avec un rebord sur la capuche pour éviter les gouttes de pluie qui tombent dans les yeux.
  • Du textile en laine mérinos : chaussettes, t-shirt et bandeau. L’avantage : c’est léger, respirant et surtout, ça ne garde aucune mauvaise odeur. Donc on peut les mettre plusieurs jours. Le bandeau est pratique : on s’en sert autant pour le cou que pour la tête.
  • Une veste de pluie, légère, résistante et imperméable (qu’on enfile par-dessus la veste en gore-tex).
  • Un pantalon de pluie, légère, résistante et imperméable (qu’on enfile par-dessus le pantalon en gore-tex)
  • Des chaussures de randonnées imperméables et adaptées à vos pieds. Si elles sont rigides, c’est mieux qu’elles le soient partout. Mes nouvelles chaussures de randonnées étaient rigides à l’arrière et souples à l’avant donc à éviter.
  • Des mitaines ou gants imperméables.
  • Un bonnet avec du polaire à l’intérieur.

À faire : superposez vos couches de vêtements car le temps est souvent changeant lors des treks en montagne.

Accessoires :

  • Un sac à dos (pour la journée) adapté à sa morphologie.
  • Des bâtons de marche : dans les montées, ça libère 20 à 30 % de notre poids et dans les descentes, ça soulage les genoux.
  • Une serviette de toilette en microfibre : ça sèche très vite et ça ne prend pas de place.
  • Plusieurs chargeurs pour le téléphone et l’appareil photo. J’ai testé le chargeur solaire qu’on accroche au sac à dos. Pas un gros succès car le temps était peu ensoleillé lorsque je l’ai utilisé mais à tester lorsqu’il fait très beau.
  • Des huiles essentielles : des solutions naturelles et douces idéales pour les petits bobos.
  • Des pansements type Compeed pour les ampoules.
  • Des bandes pour les foulures ou entorses.
  • Des bandes chauffantes qu’on peut glisser dans les mitaines ou chaussures. Leur action chauffante dure quelques heures.

Voici quelques marques chères mais de très bonne qualité :

  • Fjall Raven
  • 66 Degrees North
  • Osprey
  • North Face
  • Arcteryx

Vous avez d’autres must à partager ou des conseils à donner ? Dites-le nous en commentaires!

Bon trek !