La Montagne noire et le site historique du Liberator

image_pdfimage_print

Vous êtes fan de randonnée et aimez l’histoire ? Alors vous aimerez sûrement ce sentier qui vous mènera vers de très beaux points de vue et sur le site de l’écrasement d’avion du Liberator Harry. On y voit les débris de cet avion qui s’est écrasé en 1943 où 24 hommes ont péri, c’est impressionnant !

Site de l’écrasement de l’avion
Site de l’écrasement de l’avion
Les débris du Liberator
Les débris du Liberator

Avec ses 892 m d’altitude, ce sommet est le plus haut de Saint-Donat en Lanaudière. Il fait partie de l’Inter-Centre et du sentier national. Ce sentier, gratuit, en boucle de 13 km se fait environ en 5h, sans compter les pauses. Son dénivelé est de 460m et il est classé difficile.

J’ai eu l’occasion d’y aller fin décembre avec une belle couche de neige (j’ai utilisé des crampons, indispensable l’hiver !). Vous prendrez le sentier Le Mésangeai et arriverez au refuge du Mésangeai à 850 m d’altitude où vous aurez une très belle vue sur le lac Archambault et les montagnes, c’est parfait pour s’y arrêter manger. Ensuite, vous arriverez au mirador de la Montagne noire avec une vue à 360 degrés, c’est magnifique ! Puis vous arriverez sur le site historique du Liberator Harry avec son belvédère. Le retour se fait par le sentier Inter-centre (que j’ai pris) ou le sentier des Randonneurs.

Refuge du Mésangeai
Depuis le mirador de la Montagne noire

J’adore ce sentier, je compte bien y retourner l’été et pendant les couleurs !

À savoir :

  • Les chiens sont acceptés
  • Ouvert toute l’année
  • Gratuit
  • Accès au sentier par le Chemin Régimbald à Saint-Donat
  • Durant la saison hivernale, certains sentiers sont accessibles aux skieurs de fond seulement.

Stéphanie Dorémus

Stéphanie Dorémus

Stéphanie est mère de 2 enfants. Originaire de France, elle vit au Québec depuis une dizaine d’années. Elle a la piqûre du voyage depuis qu’elle est enfant et aime partager ses découvertes. Que ce soit un trek au Maroc, un road-trip en Californie, un séjour en famille en Nouvelle-Écosse, quelques nuits chez l’habitant sur le lac Titicaca au Pérou ou encore un week-end en camping au Québec, Stéphanie est curieuse de découvrir de nouvelles expériences, de nouveaux pays, de nouvelles cultures ou encore des endroits méconnus.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close