7 activités en famille à ne pas manquer sur l’île de Vancouver

image_pdfimage_print

Se rendre sur l’île de Vancouver en bateau est une aventure en soi! On monte à bord d’un traversier gigantesque, on se laisse porter en appréciant la vue sur les montagnes et les îles, et on relie ainsi en moins de deux heures Victoria ou Nanaimo à partir de Vancouver.

Nos collaboratrices Stéphanie et Marilaine l’ont toutes deux expérimenté. Sans se concerter, elles ont parcouru un itinéraire semblable, chacune seule avec leurs deux enfants.

Est-ce que la Colombie-Britannique est une bonne destination pour les familles québécoises? Même en pleine pandémie, oui! Consultez leurs témoignages pour en savoir plus sur Vancouver et sur Whistler.

Elles partagent ici 7 de leurs coups de cœur sur l’île de Vancouver. (Elles en ont encore plus : questionnez-les en commentaires pour en connaître d’autres.)

L’île de Vancouver, c’est une diversité de paysages magnifiques.

Faire une randonnée sur la Wild Pacific Trail

Prenant naissance à Ucluelet, dans l’ouest de l’île de Vancouver, la Wild Pacific Trail vaut le détour! Extraordinairement bien aménagé, ce sentier facile de 2,5 km offre de nombreux points de vue sur l’océan et de quoi divertir les enfants et les adultes pendant de longues minutes. Beau temps ou nuageux, cet endroit a une atmosphère unique!

On peut grimper à de gros arbres tortueux, observer de gigantesques limaces, faire un pique-nique sur un des innombrables bancs faisant face à l’océan et se rendre jusqu’à un phare. Juste avant le coucher du soleil, Marilaine a pu faire la rencontre de familles de cerfs.

Les arbres tortueux de la Wild Pacific Trail donnent une autre dimension à la randonnée!

Découvrir Victoria à pied

Bâtiments patrimoniaux, jardins colorés, espaces verts, art urbain, port animé… Impossible de ne pas tomber sous le charme de la capitale de la Colombie-Britannique. Le centre-ville de Victoria se visite aisément à pied. C’est le temps de sortir vos appareils et de proposer un safari photos, à la recherche des lieux les plus photogéniques.

On a d’ailleurs eu beaucoup de plaisir avec nos garçons dans Fan Tan Alley, la rue la plus étroite du Canada, située au cœur du quartier chinois. La visite du touristique Fisherman’s Wharf, avec ses bâtiments peints de couleurs vives et construits à même les quais, peut être suivie d’une marche au hasard des rues du quartier James Bay avec ses demeures coloniales à faire rêver, puis de la traversée de l’immense parc Beacon Hill. C’est là où commence l’autoroute transcanadienne, soit le kilomètre 0 de cette route qui traverse le pays d’ouest en est.

Dans Fisherman’s Wharf, les trottoirs sont des quais!

Voir la nature de près en bateau

Sur l’île de Vancouver, les possibilités d’expéditions sur l’eau sont innombrables. Déjà, la vaste majorité des visiteurs arrivent par traversier, d’où la vue tant de la côte que des îles est époustouflante. Partout sur l’île de Vancouver, des croisières sont offertes pour apercevoir les baleines et d’autres animaux marins.

C’est en kayak, juste avant le coucher du soleil, que Marilaine a choisi de faire une expédition. Bon, elle n’a pas aperçu grand-chose, ses deux garçons peinant à garder le silence plus de quelques secondes, mais des colonies de phoques se font dorer sur les rochers tout près et l’eau est si claire qu’on peut apercevoir de grosses étoiles de mer colorées.

Sur terre comme sur l’eau, l’île de Vancouver est spectaculaire!

Choisir un point de vue imprenable

Pour embrasser le paysage du regard, ce ne sont pas les points de vue qui manquent sur l’île de Vancouver! Les possibilités de randonnée sont innombrables, avec une multitude de sentiers permettant d’explorer le relief montagneux couvert de forêts. Sortez des sentiers battus et vous aurez la vue pour vous seuls!

Secret bien gardé: Marilaine a réalisé avec une locale la randonnée facile de Stoney Hill Regional Park, entre Victoria et Nanaimo. Le sentier, peu fréquenté, traverse différents types de forêts et culmine sur des points de vue spectaculaires. Toute la famille a adoré!

Sur l’île de Vancouver, on peut aussi sortir des sentiers battus pour apprécier la nature!

Traverser l’île d’est en ouest

Pas besoin de traverser le globe pour voir des paysages spectaculaires! Il suffit de traverser l’île de Vancouver entre Nanaimo et Tofino. Attachez votre ceinture à l’ouest de Port Alberni! La route en lacets bien emmêlés se fraie un chemin à travers les montagnes, y allant de montées vertigineuses et de descentes époustouflantes. Des pics enneigés même en plein été, des lacs cristallins bordés de conifères, des falaises escarpées de part et d’autre de la route.

La distance pour traverser l’île sur sa largeur paraît courte à vol d’oiseau, mais il faut compter facilement trois heures. L’expérience de conduite vaut chaque virage!

Traverser l’île de Vancouver d’est en ouest est une expérience vertigineuse!

Mettre les pieds dans le sable

L’océan est glacial, même en été. Le vent soulève parfois le sable. Les vagues sont le terrain de jeu des surfeurs et non celui des baigneurs peu expérimentés. Pourtant, il fait bon se poser sur une des plages de l’île de Vancouver.

Les plages dans les environs de Tofino sont d’une beauté à couper le souffle, avec pour la plupart des pointes rocheuses qui pointent hors de l’eau, certaines étant couvertes de végétation. Elles sont également le lieu idéal pour les amateurs de cerf-volant. Stéphanie et ses enfants ont bien profité du vent, qui ne faiblit presque jamais!

Les plages les plus populaires, comme MacKenzie Beach, sont envahies en été. Pour un bout de plage juste à soi, Marilaine et Stéphanie ont opté pour Long Beach, vaste étendue de sable qui porte bien son nom, dans la Réserve de parc national Pacific Rim, entre Tofino et Ucluelet. Les avions qui volent à très basse altitude pour atterrir dans le petit aéroport tout près offrent des intermèdes saisissants.

À Long Beach, on a presque la plage pour soi!

Prendre le temps de se poser à Tofino ou à Ucluelet

Ne rien faire en voyage? Avec des enfants qui ont constamment besoin d’être divertis? Sans écran. C’est possible, et même agréable!

À Tofino, posez-vous au bout du quai pour observer les hydravions atterrir et décoller. C’était l’activité préférée du fils de Stéphanie. À la fin d’une journée à la plage, allez observer le coucher du soleil au joli port d’Ucluelet, un des endroits préférés de Stéphanie.

À Tofino, les hydravions décollent et atterrissent sur fond de carte postale!

Comment se rendre sur l’île de Vancouver?

Pour se rendre sur l’île de Vancouver, la plupart des visiteurs prennent un traversier de BC Ferries à partir d’un des deux terminaux près de Vancouver. Si vous souhaitez monter à bord avec un véhicule, mieux vaut réserver, surtout en haute saison. Marilaine a préféré prendre les transports en commun très efficaces à Vancouver, puis louer une voiture rendue sur l’île, une option beaucoup plus économique et sans tracas.

Pour magasiner efficacement des billets d’avion pour Vancouver, Marilaine propose par ailleurs des trucs pour trouver des vols pas cher.

Un séjour en famille dans l’Ouest canadien est inoubliable! Découvrez les coups de cœur de nos collaboratrices.

Notre série d’articles sur l’Ouest canadien :


Marilaine Bolduc-Jacob

Marilaine Bolduc-Jacob

Ne la cherchez pas sur son divan : elle s’y pose rarement. Marilaine ne tient pas en place! Quand elle n’est pas ailleurs dans le monde, elle est partie en escapade. Passionnée d’écriture et de voyage, elle choisit d’investir dans les souvenirs. Elle a visité une quarantaine de pays, le plus souvent avec son mari et ses deux garçons énergiques. À Montréal et dans les environs, toute occasion est bonne pour sortir en famille ou entre amis. Elle raconte ses voyages sur voyagedansnosbagages.worpress.com

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close