Endroits secrets pour les amants de la vraie nature

À 3h15 de Montréal, on a exploré une région pour les amateurs de plein air dans une nature vraiment sauvage et préservée. Cap sur la Vallée-De-La-Gatineau qui est situé au nord de la région de l’Outaouais. On y a découvert des spots cachés et des activités insolites, on vous partage ici nos coups de coeur !

3200 lacs, il y en a sûrement un qui porte votre nom (Vallée-de-la-Gatineau)

Avec ce nombre impressionnant de lacs, il y aura un pour vous plaire. La région représente un havre pour les amateurs de sports nautiques comme le kayak, la canot ou la planche à pagaie.

On a expérimenté la descente de la rivière Picanoc avec notre sympathique guide Vicky de la compagnie Carpe Diem. En plus, on était seul avec la nature sauvage qui nous entoure. On n’a aperçu personne (no body !) pendant nos deux heures d’expédition ! Endroit parfait pour une descente tranquille sur une rivière paisible avec de petites plages de sable sur notre parcours. On offre également la location d’équipements (avec service de navette). Au bistro Carpe Diem, vous pourrez aussi faire des revitaillements et vous faire préparer une succulente boîte à lunch pour votre expédition.

L’eau émeraude (Vallée-de-la-Gatineau)

Probablement l’un des plus beaux endroits où pagayer en Outaouais, le lac Edja. Vous remarquerez la couleur de l’eau bleu clair tirant sur le turquoise des lacs du coin. Ces lacs de sable étaient situés lors de la période post-glacière entre les eaux douces et salées. Le camping Carpe Diem est justement sur le bord de ce lac. Si vous êtes amateur de plage, vous devrez vous rendre au Baskatong (des Pins Gris) et au parc régional du lac 31 Milles pour admirer l’eau la plus claire de la région sans oublier les sports nautiques qui sont impressionnants. Vous pouvez même y louer votre île !

Une tour à feu, unique au Québec (Vallée-de-la-Gatineau)

Cette ancienne tour à feu, l’une des seules qui existe encore au Québec fait partie des grands moments de la lutte contre les feux de forêts des années 1930. Vous aurez le choix d’emprunter l’un des trois sentiers pédestres de niveaux intermédiaires et avancés (2 km, 5 km et 7 km) du Parc régional du Mont Morissette. Le sentier 1 est le plus direct et vous mènera en 30 minutes à la tour à feu et la tour d’observation. On peut aussi atteindre le sommet en voiture. Au sommet de la tour , on a pu admirer une vue sans pareil sur une douzaine de lacs dont le majestueux lac Blue Sea. Accès aussi possible en raquette l’hiver.

Un vrai coup de coeur-un labyrinthe dans l’eau (Collines de l’Outaouais)

A 30 minutes d’Ottawa-Gatineau, dans le secteur des Collines-de-l’Outaouais, on s’est arrêté faire l’expérience du labyrinthe dans l’eau chez Eco-Odysée. On peut faire le labyrinthe en canot, pédalo ou paddleboard dans ce marais riche en biodiversité. Un parcours ludique sur 6 km avec 65 intersections. Et si vous vous demandez s’il y a des bibittes, la réponse est non. En effet, dû à un phénomène naturel, il n’y a pas d’insectes piqueurs dans le marais. Une belle nouveauté hivernale: le labyrinthe d’eau sera glacé sur 5 km afin de permettre le patinage à partir du 18 décembre prochain.  

On a aussi assisté sur place au spectacle sons et lumières (durée de 45 minutes) avec projection multimédia. À la tombée de la nuit, la forêt d’Éco-Noctura prend vie, le visage de pierres de la falaise s’anime pour raconter un conte. Ce compte immersif en plein-air s’intitule:  »L’Oeuf & le Castor ». Expérience aussi amusante pour les parents que les enfants.

Hébergement insolite en pleine nature

Accueillies sur place par deux sympathiques propriétaires de Carpe Diem Aventures Vicky et Michael, on est tout de suite pris en charge avec nos bagages qui feront le voyage en VTT. En plus, la petite équipe est composée d’étudiants du coin (car les 2 sont prof), un beau geste pour la communauté. Ouvert seulement depuis 2 ans, cette entreprise a vraiment le vent dans les voiles. Leur mission ? développer ce coin de pays qui gagne a être connu et faire vivre aux gens une vraie connexion avec la nature.

Dormir dans une tente suspendue, n’est-ce pas insolite ? C’est ce que Carpe Diem Aventures propose. Les tentes sont suspendues à une hauteur de 6 à 10 pieds (assurance oblige) et on y monte avec une petite échelle. A l’intérieur on se retrouve comme sur l’effet d’une trempoline. Une fois couchée dans notre tente, on pourra y admirer le merveilleux spectacle du ciel étoilé. Dépaysement et relaxation garantie ! Et si vous n’êtes pas trop de type  »tente », des micro-chalets prêt-à-camper sont aussi en location avec cuisine commune (sans eau ni électricité).

Une autre option d’hébergement insolite est de louer un refuge de luxe sur le sommet d’une montagne. Le refuge Exode situé sur le site d’éco-Odysée offre une vue magnifique sur les Collines de l’Outaouais. On était très confortables dans cet espace douillet de type glamping. L’hébergement est chauffé, donc pas de problème pour les plus frileux. Si vous souhaitez un hébergement encore plus douillet, l’Auberge Bellevue est aussi une autre option sur le site.

manger dans le coin ?

Marie Papilles a retenu notre attention. Cuisine évolutive à base de produits locaux. On a testé sa boîte à lunch santé et c’était simplement délicieux! Un incontournable dans la région. Vous la retrouverez dans les ateliers culinaires auprès du marché des saveurs de la Vallée-de-la-Gatineau, au presbytère de Blue Sea et autres événements dans la région.

Pour manger des desserts comme en faisait votre grand-mère, rendez-vous chez Mini Marché Gracefield. Situé au centre du village de Gracefield, vous y trouverez plein de desserts: carrées aux dattes, gâteau au fromage, renversé aux pommes et noix de coco…tout était excellent et on a eu la chance de goûter à (presque) tout !

La Vallée-de-la-Gatineau en Outaouais est un endroit qui se démarque par sa nature encore sauvage. Et vous, qu’est-ce qui vous a le plus charmé de la région ?




Visiter la région la plus nautique du Québec

Située à seulement à 50 minutes de Montréal, Salaberry-de-Valleyfield est la destination nautique par excellence. Endroit rêvé pour les amateurs de sports sur l’eau. Et pour couronner le tout on peut aussi dormir dans un hôtel flottant. Cap vers Escapade Beauharnois-Salaberry !

Une escale nautique

Dans un rayon de 1 km sur le bord du Vieux canal de Beauharnois, au coeur du centre-ville, on peut faire tous les sports nautiques inimaginables: paddleboard, kayak, ponton, motomarine, pêche et même de la plongée! Une super escapade Beauharnois-Salaberry.

Dans la baie du lac St-François, j’ai testé le paddleboard directement à partir de mon hôtel flottant (info dans hébergement insolite). Pagayer sur le lac avec la remarquable clarté de ses eaux, vous met dans une ambiance très zen, ça part bien ma journée ! On accède à cette baie par son parc central (Parc Delpha Sauvé) et son stationnement est gratuit.

Je réalise ensuite mon rêve quétain: faire un tour de ponton. Mon capitaine, Ron de son petit nom, m’accueille avec un ponton confortable de la compagnie Nautic Tour pouvant recevoir 8 personnes (en temps de Covid). Son approche est personnalisée (musique, horaire, bbq, glacière…) et il s’adapte rapidement à nos demandes. On s’est rendu jusqu’à la Baie des brises, super endroit pour se baigner dans des eaux peu profondes. Au coût de 150$ de l’heure (minimum 2h00) cette activité de location est parfaite pour profiter du bon temps entre amis ou en famille.

Ensuite cap sur Beauharnois vers le lac St-Louis pour faire un tour de voile avec Paré à Virer. J’ai rencontré un vrai passionné de la voile, un gars avec 30 ans d’expérience pour qui la sécurité et l’éducation sont sa réelle mission. J’ai fait rapidement des manoeuvres et Pierre a été un bon pédagogue patient et qui a toujours avec le sourire. Bref, une expérience vraiment incroyable !

Pas juste des activités nautiques !

Saviez-vous que Valleyfield était jadis la ville avec la plus grande usine de coton en Amérique du Nord ? Au musée MUSO, on vous parlera de la Dominion Textile (initialement la Montreal Cotton), fleuron de la région. J’ai beaucoup aimé mon tour guidé qui me racontait une vraie page d’histoire du Québec. Ici, hommes, femmes et enfants travaillaient à l’usine et on vous explique les détails des conditions de travail de l’époque jusqu’à la naissance du syndicalisme au Québec. La vision du musée est d’offrir bientôt des visites guidées au grand public afin de faire vivre davantage l’histoire du textile au Canada.

J’ai aussi visité l’hydromellerie Miel Nature dans la ville de Beauharnois. La gentille propriétaire ukrainienne m’a expliqué tous les produits (plus de 150 !) à base de miel et surtout leurs alcools. Le principe est naturel et est fabriqué de façon traditionnelle. Miel Nature est l’une des hydromelleries les plus médaillées au monde. En plus, il y a un centre d’interprétation du miel et de l’hydromel juste à côté de la boutique pour en apprendre davantage sur le monde des apiculteurs.

manger et boire ?

Coup de coeur pour la Petite Grange ! Entreprise familiale de la 2e génération et tous les produits sont faits sur place (boulangerie, chocolaterie, pâtisserie, sandwicherie) et sans agent de conservation. On vient ici surtout pour leurs pains frais du jour, leur gâteau Reine Elizabeth et leurs différentes tartes faites de façon traditionnelle avec la recette de Mme Marcelle (fondatrice de la petite Grange avec son mari). J’ai bien aimé l’authenticité, l’esprit familial et la qualité des produits offerts. Ah oui, je ferais aussi le détour de 50 km pour aller me faire faire un sandwich personnalisé avec des dizaines de choix de salades en accompagnement. J’ai ADORÉ leur bar à sandwich, vraiment ça vaut le coup.

J’ai adoré le fromage en grain frit de la microbrasserie la Centrale à Beauharnois ! C’est leur entrée vedette et c’est un must à essayer ! Menu de style pub avec un choix de burgers, salade, côtes levées et fish & chips. Pour leur menu bière, j’ai eu le choix parmi une dizaine de bières qui sont brassées sur place. Service accueillant et chaleureux dans cette microbrasserie qui est située sur la rive du Lac St-Louis, parfait pour aller relaxer après une activité nautique.

Envie d’une sangria ? Pourquoi pas essayer une sangria bleue chez McBroue ? J’ai bien aimé leur carte d’alcools, bières, vins et surtout le vaste choix de sangria (banche, rouge, rosée et bleue). Vue sur la rue animée à partir de la superbe terrasse chauffée juste en face du vieux canal de Beauharnois. Possibilité aussi d’y manger une cuisine style resto-bar.

Hébergement nautique insolite ?

Vivre l’expérience du Flotel est sans contre-dit une façon de sortir de sa routine. L’hôtel de 1 étoile est construit dans un conteneur recyclé flottant. L’hôtel est aussi écoresponsable et autonome (panneau solaire). Je me suis sentie comme si je dormais sur un bateau. Mon coup de coeur a été ma terrasse privée avec  »le pit à feu », un foyer au gaz d’où j’ai admiré le coucher de soleil sur la Baie de St-François, magique !

Escapade Beauharnois-Salaberry est un trésor cachée qui est facilement accessible avec une multitude d’activités, une destination nautique à ajouter pour l’été qui vient de commencer.




Caverne étonnante et Arbraska en Outaouais

Il y a des choses vraiment uniques au Québec et on réussit toujours à être étonnés et impressionnés par ce que notre belle province a à nous offrir. Comme Arbraska Laflèche , un centre d’activités 4 saisons où l’on a passé une magnifique journée plein air incluant tyrolienne, raquettes et visite impressionnante de la Caverne Laflèche.

Natacha et Nathalie, prêtes pour une belle journée d’aventures!

Tyrolienne et adrénaline

Notre visite débute par une bouffée d’adrénaline avec la traversée au dessus du lac en Tyrolienne géante. Namasté, notre charmante guide de la journée, nous aide à nous sangler et on monte ensuite sur la plateforme pour s’élancer dans le vide et rejoindre la plateforme à l’autre bout du lac.

Namasté s’assure que nous sommes en confiance.

La plus grande caverne du bouclier canadien

Équipés de notre casque protecteur, nous nous dirigeons ensuite en petit groupe vers la Caverne Laflèche, qui a été découverte par hasard en 1872 par un chasseur d’ours. La visite, d’une durée d’environ 1 heure, nous entraine dans différentes salles aux univers tout à fait différents.

Le groupe s’enfonce dans la caverne. La température à l’intérieur sera étonnamment agréable (+4 C) alors que dehors il fait beaucoup plus froid (-20 C).

La guide nous avise rapidement de faire attention à où l’on met nos mains. En effet, une colonie de chauve souris brunes habite la grotte. En hiver, elles sont gelées et se réveillent quelques fois pour aller se se nourrir d’insectes.

Ces grappes de petites chauve-souris – inoffensives – sont assez impressionnantes!

Nous parcourons la grotte, sur différents paliers. Nous montons d’étroits escaliers en métal, et traverserons différentes salles, dont la salle des pluies, la salle de rêves (Arbraska offre même des forfaits pour y passer la nuit!) et la grande salle. Chacune a ses particularités et bien des histoires à raconter!

Pause dans la salle de rêves (l’hôtel de la place!)
où l’on va expérimenter la totale noirceur en éteignant nos lampes frontales.
Nathalie touche un stalagmite de glace

Rallye raquettes et chocolat chaud

Question de respirer un peu d’air frais et de maximiser notre visite, nous terminons avec une randonnée de raquettes à travers les pistes balisées. Un rallye avec des énigmes est aussi proposé.

Le sentier est relativement plat et facile
Notre tournée se termine par un bon chocolat chaud, offert par Arbraska.

INFOS PRATIQUES:

Situé à Val-des-Monts en Outaouais (à 45 minutes au nord d’Ottawa)

2 forfaits possibles:

Aventurier enneigé comprenant la tyrolienne, la raquette et la visite de la caverne. Prix de 49$ par adulte

Caverne tournée découverte qui vous permet de visiter seulement la caverne. Prix de 26$ par adulte




Dormir avec les loups au parc Omega: fantastique!

Après plusieurs visites estivales au Parc Omega, pas de doute, nous étions fans de l’endroit. Mais avoir l’occasion de séjourner en hiver dans le lodge des loups nous a permis de connecter d’une façon vraiment inusité avec la faune canadienne en étant en contact rapproché avec ces bêtes fascinantes.

Une expérience multi sensorielle avec les loups

Notre arrivée se fait en fin d’après-midi. On arrive dans notre immense chalet de bois rond, doté d’immenses baies vitrées avec vue sur l’immensité du parc. Au loin, nous apercevons déjà du mouvement et sommes impatientes de les voir s’approcher.

Ici, pas d’internet, ni de téléviseur pour nous distraire. Toute l’attention est portée sur le spectacle de la nature et des loups. Même l’odeur extérieure est particulière, qui s’apparente à une odeur de chien mouillé. De notre fenêtre, nous voyons des traces dans la neige en y laissant de l’urine ou quelques excréments pour personnaliser leurs pistes. Nous aurons sûrement la chance de les voir de plus près, ce qui ne tarde pas.

Nous sommes excitées de faire connaissance avec nos amis les loups.
Devant notre fenêtre, les loups circulent. L’un d’eux semble en retrait et isolé de la meute.

La nuit tombe et après un bon souper, nous nous endormons dans nos lits douillets. Nous serons réveillées à quelques reprises par le hurlement des loups, c’est fascinant (rien d’inquiétant) car ceux-ci sont différents selon les différentes périodes de la nuit.

Observez le loup qui communique avec ses semblables.

Le matin, installées avec notre café, nous voyons les loups circuler, il y en a des bruns et des blancs.

Un petit curieux…

La visite hivernale du parc

Notre visite se fera le lundi, et c’est tranquille. Nous débutons par marcher sur la longue passerelle des loups et prenons ensuite notre véhicule pour traverser, en un peu plus de 2 heures, le parc.

De la passerelle, on aperçoit les lodges.
L’hiver ne gêne pas ces grosses bêtes.
Nous envions leur épaisse fourrure pour affronter le froid canadien

Dormir avec les loups dans des hébergements ultra douillets

De l’autre côté de la clôture de bois, les loups…
Vue de la mezzanine. Pour ne rien manquer!
Les équipements fournis sont de qualité (nous avons amené notre caquelon à fondue).

INFOS PRATIQUES:

Trois options pour une immersion parmi une meute de loups gris. Cabane, chalet ou lodge. A partir de 549$ pour 4 personnes pour 1 nuit. L’entrée pour la visite du parc Oméga est inclus dans le forfait.

Le parc Oméga est situé à Montebello à 1h35 de Montréal.

Lire notre expérience estivale au Parc Oméga