Costa Rica – un itinéraire de 7 jours qui vous mènera entre mer et montagne

Le Costa Rica était sur ma bucket list depuis longtemps, trop longtemps. Un guide de voyage
acheté il y a quelques années m’a fait rêver de ce pays où la nature
verdoyante, la mer et les volcans se côtoient.

Pays de l’Amérique centrale, le Costa Rica est reconnu comme
un paradis pour les amateurs de plein air. Le quart du pays est d’ailleurs
classé comme parc national ou réserve naturelle. Un cadre parfait pour notre
voyage en famille.

Je vous propose ici mon itinéraire pour vous inspirer. Partons
ensemble à la découverte du Costa Rica.

Jour 1 – Vol vers San
Jose

Nous avons trouvé des billets à moins de 400 $ à partir de
Boston. Comme nous sommes cinq, ça valait la peine de faire la route.

>> Billets d’avion : 5 trucs pour trouver des vols pas chers 

Le vol Boston-San Jose est d’une durée totale de 5 h avec escale à Atlanta.

Nous avons atterri dans la capitale en début de soirée. Selon différents guides de voyage que j’ai consulté, il n’est pas recommandé de s’y attarder, et ce, principalement pour des raisons de sécurité.

À notre arrivée, nous avons donc récupéré notre voiture de
location et passé la nuit dans un hôtel à proximité de l’aéroport.

Jour 2 – La Fortuna

Avec un décalage horaire de 2 h en notre faveur, nous étions
prêts tôt le matin à prendre la route vers La Fortuna, une petite ville
touristique située à 2 h 30 de San Jose.

De nombreux choix d’hébergement s’offrent à vous. Nous avons opté pour le Montaña de Fuego qui offre une vue imprenable sur le volcan Arenal, un accès à des eaux thermales, un bain de boue volcanique ainsi que des sentiers de randonnée. Malgré notre arrivée en fin de matinée, ils nous ont chaleureusement accueillis et offert tout le nécessaire afin que nous puissions profiter des installations.

Le volcan Arenal est visible de l’hôtel

À midi, nous étions attendus à la réception de l’hôtel par le service de navette de PureTrek Canoyonning. Une activité forte en émotion nous attendait : The Ultimate Waterfall Rappel.

À notre arrivée sur le site, un délicieux dîner typiquement
costaricain composé de poulet, de banane plantain, de riz et de fèves noires
nous attendait. Rassasiés, il était temps pour nous d’attaquer le programme de
l’après-midi : 4 descentes en rappel dont 3 dans une chute, et un monkey drop.

Le monkey drop
consiste à un court parcours de zip line suivi d’une descente en chute libre
pour finalement atterrir dans un bassin d’eau. Cette descente est sans
contredit celle qui nous a donné le plus de sensations fortes.

Cet après-midi de rappel a été un moment très apprécié de
toute la famille. Le défi était suffisamment grand pour nous injecter une
petite dose d’adrénaline. Le personnel d’encadrement était aux petits soins
avec nous et nous nous sentions en sécurité.

Jour 3 – La Fortuna
et Santa Elena

Tôt le matin, nous nous sommes rendus à la Catarata Rio Fortuna, une chute de 70 m de hauteur qui se jette dans un bassin aux eaux turquoise où vous pouvez vous baigner. Pour l’atteindre, il faudra descendre (et remonter) 530 marches. Vous n’êtes pas en forme? Ne vous inquiétez pas, plusieurs aires de repos vous permettront de reprendre votre souffle.

Conseil
Afin d’éviter la horde de touristes qui arrivent en autobus et de profiter calmement des lieux et prendre de magnifiques photos, il est conseillé d’arriver avant 9 h 30.

Après le dîner, nous avons pris la route en direction de
Santa Elena près du parc Monteverde. Un trajet qui nous prendra près de 3 h en
raison des travaux sur la route.

Nous avons logé au Camino Verde Bed & Breakfast. J’ai eu un coup de cœur pour cet endroit simple et bien entretenu. Le décor et l’ambiance m’ont rappelé Compostelle et je me suis senti à la maison.

Vous avez envie de manger dans un décor unique?
Je vous invite à essayer le restaurant Tree house. Comme son nom l’indique, le restaurant est littéralement construit autour d’un immense ficus. On y sert de la nourriture internationale et costaricaine dans une belle ambiance.

Jour 4  – Réserve biologique de Monteverde

La réserve de Monterverde est l’une des rares forêts de
nuages au monde. Ces forêts se développent dans des environnements montagneux
tropicaux ou subtropicaux où les conditions atmosphériques permettent une
couverture constante de nuages.

À noter que le stationnement se trouve à près de 2 km du
parc. Un service de navette gratuite vous mènera à l’accueil où un guide vous
proposera un parcours selon le temps que vous avez disposé.

La végétation est luxuriante et très diversifiée a rendu la
visite agréable.  Nous avons même marché
dans les nuages.

Jour 5 – Monterverde
à Esterillos Este

Malgré que nous soyons dans la période des pluies, le soleil
est encore et toujours au rendez-vous.

Aujourd’hui, nous prenons la route en direction d’Esterillos
Este, une petite ville côtière, où nous séjournerons jusqu’à la fin de notre
voyage. Très sinueuse, à peu près pas asphaltée, la route pour s’y rendre sera
longue et un peu pénible.  Malgré les
désagréments, nous avons droit à des vues magnifiques des montagnes environnantes.

Nous logerons pour les quatre prochains jours au Encantada Ocean Cottage, un petit complexe hôtelier tenu par un couple d’Américains. Nous avons droit à une charmante petite cabane privée avec accès à la piscine.

Jour 6 – Manual
Antonio

Le parc national Manuel Antonio se situe sur la côte
pacifique, à moins de 45 minutes de notre hôtel. Ce parc a d’ailleurs fait le
top 12 des plus beaux parcs du monde selon a revue Forbes.

Presqu’arrivée à destination, nous avons eu droit au scénario
décrit dans plusieurs guides et blogues. Notre voiture a été assaillie d’hommes
qui tentaient de nous barrer la route afin que nous diriger vers un
stationnement. Nous savions qu’il ne fallait pas en tenir compte et poursuivre
notre route et c’est ce que nous avons fait. Un kilomètre plus loin, nous avons
trouvé un stationnement où nous avons été accueillis de façon civilisée.

Une fois la voiture garée, nous n’étions pas encore tout à
fait au bout de nos peines. En effet, une horde de guides, officiels ou non,
nous abordaient pour nous informer qu’aujourd’hui, la visite du parc était
gratuite. Nous étions tellement sollicités de tous bords que nous ne savions
plus si nous devions faire confiance à l’offre de se rendre à la banque pour
obtenir nos billets. Finalement, après avoir observé les autres visiteurs, nous
avons compris que l’offre était bel et bien réelle. Un peu stressant comme
arrivée…

Une fois dans le parc, la magie à opérer. Quel bel endroit
avec ces plages magnifiques et la profusion d’animaux. Nous avons pu y observer
des singes capucins, des iguanes et même un paresseux. Mes gars étaient aux
anges puisqu’enfin les singes étaient au rendez-vous.

Conseils :

  • Prenez une photo de la carte des sentiers, car
    aucune copie papier ne vous sera remise.
  • Ne laissez jamais de nourriture sans
    surveillance. Les singes sont très rapides et profiteront de votre inattention
    pour voler vos victuailles.
  • Portez votre maillot de bain, vous pourrez ainsi
    profiter d’une baignade dans un décor magnifique.

À l’hôtel, on nous a recommandé le restaurant El Avion situé à 10 minutes du parc. Nous avons apprécié l’originalité du décor et la vue imprenable de l’océan. Le menu est varié et plaira à tous. Des options végétariennes sont également disponibles.

Jour 7 et 8

Pour nos dernières journées, on profite des activités
offertes par l’hôtel : yoga, initiation au surf et piscine. Nous avons
même le privilège d’avoir la plage pour nous tout seuls. Le bonheur!

Bon à
savoir

  • Fait assez rare, nous n’avons eu aucune
    difficulté à trouver de l’hébergement pour notre famille de 5.
  • L’argent américain et les cartes de crédit sont
    acceptés à peu près partout.
  • L’anglais est une langue assez bien comprise et
    parlée.



Manual Antonio: 4 jours de folies au Costa Rica !

L’arrivée au Costa Rica : Dès le départ, la table est mise.  Notre super hôtel Tabulia Tree est situé à flanc de montagne, perché dans une mini jungle.  Chaque jour, on y est témoins de la riche vie Costa-Ricaine.  Paresseux, singes capucins, singes écureuils, iguanes font partie du décor.

Un aperçu des lieux:

Coin piscine parfait.
Manu qui donne une banane à un singe écureuil.
Nos amis sortis du Jurassique
100% luxuriant
Préparation du plan match de la journée avec la vue de notre chambre (les fenêtres grandes ouvertes!)

De notre chambre, on rencontre aussi des petits tannants (vidéo)!

 

Toutes nos journées débutent par de riches petits-déjeuners.  Ici, le typico.

 

Notre programme à Manual Antonio:

Jour 1: Au programme de la première journée une activité attendue de toute la famille. : cours de surf. Nous nous rendons sur la plage à la recherche d’un prof inspirant. Ca sera Rogelio Surf School!   Chacun aura son instructeur. Les vagues sont plutôt puissantes mais on se sent en confiance et on réussi tous à se tenir debout sur la planche.  Quelle expérience (et muscles endoloris pour maman).

Notre gang avec Rogelio en avant plan

Jour 2: Parc National Manuel Antonio.  Avec les yeux aiguisés de mes gars, un guide n’aura pas été nécessaire.  On a vu une foule d’animaux… Crabes, singes, daim, ratons laveurs, iguanes.   La visite se conclut par une bataille dans les chaudes vagues du Pacifique, entourés de la jungle luxuriante.  On dit que c’est l’une des plage les plus belles au monde.

 

 

Jour 3: Canopy tour avec El Santuario.  Après avoir roulé plus d’une demie heure dans des chemins de terre, traversant la plus grande palmeraie du Costa Rica, on arrive à une installation au milieu de la jungle, on nous remet nos équipements et c’est parti pour plusieurs heures de sensations fortes!

Manu notre petit singe la tête en bas.  Oui, oui, c’était sécuritaire

Jour 4: retour à la plage pour profiter des vagues avec des boggie board et se faire croire que l’on a nous aussi des âmes de beach bum.

Se déplacer? Comme la majorité des hôtels du coin, le nôtre longe une route étroite. Aussi, c’est mieux de se déplacer  en autobus, mais préparez vous quand même à quelques sueurs froides !  Notre chauffeur aimait bien lire son téléphone dans cette route étroite en lacets.

Une première étape géniale pour entamer notre voyage ET se sentir aussi en vacances!
Vous voulez en connaître davantage sur les itinéraires et conseils pour un road trip au Costa Rica, cet article va vous intéresser !




La Fortuna et le volcan Arenal: le paradis existe!


La Fortuna et le volcan Arenal… un coin de paradis.  On a vraiment aimé l’ambiance, les
sources d’eau chaudes, notre hôtel Bijaga…   On veut y retourner! Avec ces photos, vous comprendrez pourquoi!

 
La route offre des paysages fabuleux…

 Daho joue les artistes photographes.
 

 

Une formule populaire au Costa-Rica: le jeep-boat-jeep.  Sur le ponton qui nous traverse vers La Fortuna/ volcan Arenal

 

Volcan Arenal en vue! 

De notre hôtel, la route qui mène vers La Fortuna

Oui, le paradis existe. Hot springs resort and spa et ses sources d’eau chaude!

Prêt pour une autre descente! 

 
Notre hôtel Bijagua à La Fortuna.
 

On a aussi un coin cuisine.  On déjeune dehors, c’est cool!

Ferme de papillons… L’une de 100 photos que mon fils a prise.

En route pour la visite de cavernes.  Honnêtement, la partie la plus « cow boy » de notre séjour.

 

 

 

 

 




Proyecto Asis au Costa Rica: notre expérience

J’ai identifié une activité hors de l’ordinaire: faire du « bénévolat » dans un centre de réhabilitation pour animaux: le Proyecto Asis au Costa Rica.  Le concept est de visiter le centre et de participer aux soins de ces petites bêtes, souvent sauvées de gens qui les avaient capturées pour les vendre comme animaux de compagnie.   Pour participer, nous payons un petit montant qui finance l’organisation.


Voici les faits marquants de cette journée pas banale!

 

On s’y rend en bus local: facile et économique.






 
On prépare la bouffe pour nourrir les animaux.


 

Visite du site et de ses occupants: un perroquet en réhabilitation après avoir été frappé par une voiture (aile cassée)

Un bébé paresseux dont les parents ont été tués pour récupérer et revendre les petits.  Un voisin a dénoncé les braconniers.
 


Un invité qui ne fera qu’une bouchée de votre doigt. 
  

On nourrit des perroquets, des singes et autres bêtes dont le nom m’échappe!

 

 

Notre aventure terminée, nous attendons l’autobus local de 16h à un arrêt approximatif… sous l’affiche du restaurant.  Quelle belle journée!