Marcher le Sentiero degli dei (Sentier des dieux) sur la côte amalfitaine

Avec un nom pareil, les attentes étaient grandes. Nous n’avons pas été déçus.

Situé sur la Côte Amalfitaine en Italie, ce sentier qui relie deux villages : Bomerano (Agerola) et Nocelle,  permet d’admirer les splendeurs de cette région en bordure de la mer Tyrrhénienne.

Arrivée la veille en voiture à partir de Rome, nous avons logé au B&B Divina Costiera à Bomerano, une très bonne adresse pour les familles!

Une randonnée spectaculaire

Après plusieurs jours de pluie, nous avons droit à nos premiers rayons de soleil depuis notre arrivée en Italie. Heureusement, car nous n’avions pas de plan B en cas de mauvais temps.

Le B&B étant situé à moins d’un kilomètre du point de départ du sentier, nous avons décidé d’y laisser la voiture pour la journée.

Après un bon petit-déjeuner typiquement italien, il est temps de partir. En moins de 15 minutes de marche, une affiche indique le départ du sentier. C’est parti!

Bien que le sentier soit assez facile, il faut demeurer vigilant. En effet, il est étroit par endroit et les falaises qui le longent ne pardonnent pas.

Les falaises côtoient les eaux turquoise de la mer Tyrrhénienne.

Dans une clairière, nous avons découvert des centaines de petits amas de pierres semblables à des inukshuks. Pour mes fils, pas question de demeurer inaperçu, nous laisserons notre trace et notre structure sera la plus grosse de tous.

Les constructions à flanc de montagne nous ont impressionnées. Ici, aucune voiture ne circule! Apporter un matelas ou une frigo tout en haut doit être tout un défi!

À notre arrivée à Nocelle,  on est accueilli par de nombreux chats qui semblent bien heureux d’avoir de la compagnie.

Le sentier des dieux se termine officiellement à Nocelle. De là, sachez qu’il est possible de poursuivre la route à pied ou en autobus pour se rendre à belle ville balnéaire de Positano.

C’est à pied que nous avons poursuivi notre route. Ce trajet, d’une durée d’environ une heure, compte un peu plus de 1 000 marches!

Après un peu moins de quatre heures de marche, Positano se pointe à l’horizon. Le dîner sera bon!

Le retour

Le moyen de tranport le plus économique afin de retourner à Bomerano est l’autobus. L’achat de billets se fait dans les dépanneurs avant l’embarquement. Les arrêts sont bien indiqués.

De Positano, nous avons pris un premier autobus qui nous à mener à Amalfi où nous devions effectuer un transfert. Avec près d’une heure d’attente, nous avons eu le temps de déguster une gelato (miam!) et de flâner dans le port de cette très jolie ville.

Amalfi est un coup de coeur pour les enfants qui ont été déçus par le peu d’activités à Positano en ce début du mois de mars.

Le trajet entre Amalfi et Bomerano valait le coup. Avec une route étroite qui monte avec de nombreuses épingles, nous avions les yeux grands ouverts devant de telles conditions de conduite. C’était vraiment impressionnant.

Informations pratiques 

Se rendre

En voiture : 3 h 30 à partir de Rome. La route se fait très bien. En prime, à l’approche de la destination vous allez expérimenter les virages en épingles. 

Hébergement

B&B Divina Costiera (http://www.divina-costiera.it/)
Via Divina Costiera 13/B
Bomeragno, Agerola 80051

 

Il Sentiero degli dei

Durée : 3 h (4 h jusqu’à Positano)
Distance : 7,8 km  (10 km jusqu’à Positano)
Niveau de difficulté : Facile
Carte topographique du sentier  http://www.pathofgods.com/wp-content/uploads/2014/01/deinew2013.pdf


Transfert en autobus

SITA

Généralité

Le site The Path of The Gods est une mine d’informations pratiques sur le sentier.




L’Italie à petits prix

L’Italie à petits prix c’est possible ? Oui, on trouvera que sur l’île de la Sicile le coût de la vie est plus bas à ce que l’on observe dans le nord de l’Italie (Venise, Florence…).  De plus, on retrouve de belles plages, des temples grecs, des châteaux , de la bonne bouffe et du bon vino… C’est personnellement un des seuls endroits où je retournerais demain matin sans hésitation !

Des ruines grecques en Italie  ?

C’est à Agrigente que l’on retrouve le parc archéologique de la vallée des Temples:  un  »must ». Classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, on dit que ces ruines grecques (il y 10 temples) sont mieux préservées qu’en Grèce. Belle plage tout près dans le village de Marinella au pied des temples. Ouvert tous les jours de 8h30 à 19h00. Billet d’entrée: Euro 10,00 par personne

Agrigente temple

Agrigente

 

Agrigente photo famille

Pour voir la vraie vie italienne !

Faire une escapade d’au moins 3 jours à Syracuse (Siracusa en italien) pour y vivre la vraie Sicile baroque. Pour cela, il vous faudra rejoindre l’île d’Ortigia, le cœur de la cité. À voir : le duomo qui est un temple grec du 5e siècle avant J.-C. et le parc archéologique, j’ai aussi adoré le marché. Ouvert tous les matins sauf le dimanche (jusqu’a 2h00 pm). Parfait pour se se faire des provisions en prévision d’une randonnée ou d’une sortie à la plage, N’oubliez pas de manger des arancini pour quelques euros, c’est une bonne option pour le lunch.

Marché de Siracusa en Italie

Le plus gros volcan d’Europe

Faire l’ascension de l’Etna est un  »must ». C’est une des choses que j’ai vu dans ma vie et qui m’a vraiment marqué. Ce volcan est encore en activité et son éruption reste impossible à prévoir.  Plus on approche de l’Etna et plus le paysage devient lunaire. Petit conseil: prendre le gros kit jusqu’au 3e palier (avec guide-vulcanologue) pour faire l’ascension c’est cher mais l’experience d’une vie (compter environ 60 Euros par personne). Même lorsque les températures sont élevées sur les côtes, il peut faire très froid quand on grimpe au dessus des 1 500 m (jusqu’à 3 300 m pour le point culminant). Le vent et l’humidité due au brouillard peuvent surprendre donc prévoir le coup avec des vêtements chauds !

Volcan Etna en Italie Volcan Etna Volcan Etna Volcan Etna Volcan Etna

 

La nature… que de beauté !

Ma plus belle beach a été celle de Eraclea Minoa , elle est très longue donc parfait pour prendre une marche.

Plage Eraclea Minoa en Sicile

Cefalù :  ville-carte postale, coincé entre un roc vertigineux et la mer. La ville est construite au pied de la ‘Rocca’, rocher haut de 244,56 mètres. Visiter  la vieille ville, et de profiter des jolies plages de sable fin.

Situé à 30 minutes de Agrigente, aller aussi voir la Scala Dei Turchi c’est magnifique ! Il s’agit de falaises blanches qui est un mélange d’argile et de craie. Le contraste entre le blanc de la roche et le bleu de la mer a inspiré des photographes du monde entier.

Scala Dei Turchi

Réserve Cavagrande del Cassibile: compter 45 min de descente en pleine montagne pour accéder à la baignade en bas (bien se chausser car on ne peut pas y descendre en gougoune).  Après l’important incendie de juin 2014, seulement le sentier  »Prisa-Carrubella » reste encore accessible car les autres chemins sont jugés peu sécuritaires.

Un petit verre de vino !

Aller visiter le vignoble Planeta, il y a 5 emplacements en Sicile, j’ai visité Sambuca di Sicilia (45 min de Sciacca) pour 12 euros /personne.  Une visite vraiment personnalisée, nous étions 4 personnes avec le proprio (qu’on voit sur la photo et qui me sert encore du vino !). Santé !

Et mon dernier coup de coeur c’est d’aller prendre un verre de vino sur une piazza vers 7h00-8h00 le soir. J’avais vraiment l’impression qu’en Sicile, le temps s’arrête. C’est finalement ici en Sicile que j’ai touché à cette  »dolce vita »:)

Vignoble Planeta