3 jours dans le Parc national d’Acadia

Situé à 6h30 de route de Montréal et en bordure de l’océan Atlantique dans le Maine, le Parc national d’Acadia offre des paysages majestueux où les montagnes côtoient la mer. Au menu : randonnée, points de vue et baignade.

Jour 1 – Arrivée
au camping

Situé à quelques minutes du Parc national d’Acadia et en bordure de l’eau, Le Bar Harbor / Oceanside KOA sera notre port d’attache pour la durée de notre séjour

Le temps de s’installer, le soleil tire sa révérence et nous offre un magnifique spectacle que l’on peut admirer de notre site. Ça augure bien!

Jour 2 – On
explore le parc

Le coût d’accès au parc national d’Acadia est très raisonnable soit 30 $ pour un laissez-passer pour une voiture et est valide pour 7 jours. Il possible d’en faire l’achat en ligne ou sur place.

Par où commencer?

Nous choisissons de profiter des divers points de vue qu’offre le Park Loop Road.  En raison de sa beauté, cette route qui sillonne le parc dans le secteur du Mount Desert Island, fait partie de la liste des America’s Most Scenic Road Trips selon Travel+Leisure.

Notre
premier arrêt : le plus haut sommet de la côte Atlantique, le Cadillac Mountain. De là, nous avons un
point de vue imprenable sur les montagnes environnantes et la mer.

Bon à savoir : C’est à cet endroit que d’octobre à mars il est possible d’apercevoir le lever du soleil en premier aux États-Unis.

Une randonnée pas ordinaire

On reprend la route, direction la Precipice Trail, un sentier de 2,6 km avec une dénivellation de 300 m. Il ne faut pas avoir le vertige pour emprunter ce sentier escarpé! Pour arriver au sommet du mont Champlain, nous utiliserons les échelles et rampes mises à notre disposition.

Vous aimez la randonnée ? Découvres ici d’autres sentiers près de Montréal

Le défi a suscité un grand engouement chez mes adolescents. Un sentier pas banal avec en prime un point de vue magnifique au sommet.

À noter qu’en raison de la nidification des faucons pèlerins sur la face
est du mont Champlain, ce sentier est fermé approximativement de la mi-mars à
la mi-août.

Après cette randonnée sportive, on se dirige vers le Thunder Hole. L’endroit est magnifique, mais malheureusement, nous n’avons pas droit au spectacle unique qu’offre cette grotte semi-submergée.

En effet, celle-ci gronde une heure ou deux avant la marée haute. Ce phénomène naturel est produit par les vagues qui frappent l’intérieur de la  grotte de telle sorte qu’on a l’impression d’entendre le tonnerre, d’où le nom de l’endroit.

Après
une journée bien chargée, sur le chemin du retour, nous nous arrêtons à Bar Harbor le temps de déguster une
crème glacée au Ben and Bill’s Chocolate
Emporium
. Fait inusité, cette boutique offre une crème glacée au homard!
Nous ne l’avons pas testé.  😉

Jour 3 – On poursuit notre exploration du parc

Le
beau temps est encore au rendez-vous.

On reprend le Park Loop Road tôt le matin en espérant pouvoir stationner au Jordan Pond. En effet, la veille nous n’avions pas réussi à nous y arrêter, car le stationnement était complet. Ce n’est pas toujours facile de se stationner dans le parc…

Le Jordan Pond Nature Trail est un sentier plat et très facile de 5,3 km qui longe le lac. À mi-parcours, nous décidons de grimper un peu en empruntant Bubble Rock Overlook, un sentier qui nous mènera vers un sommet d’où il est possible d’admirer le Jordan Pond et au loin, la mer.

Bubble Rock Overlook

À partir du stationnement, il vous sera également possible de vous rendre au Jordan Pond House, reconnu pour son thé de l’après-midi. On n’arrive pas ici à l’improviste, car l’endroit est très populaire. Pour nous, ça sera pour une autre fois, car avec la chaleur, la plage nous appelle.

La plage

Notre dernier arrêt du jour sera Sand Beach. Après une journée de randonnée, il a fait bon s’y arrêter. L’eau est froide, très froide. On y va donc pour relaxer et profiter du décor. Les plus courageux tenteront peut-être une saucette.

Mes fils ont testé l’eau! Moi, je m’occupe de prendre les photos 🙂

Le Parc national d’Acadia a été à la hauteur de nos attentes et même plus. Nous y retournerons certainement pour découvrir d’autres portions du parc et marcher dans l’un des nombreux sentiers.

Liens utiles :

Site officiel du Acadia National Park : https://www.nps.gov/acad/index.htm
Hébergement dans la région : https://www.visitbarharbor.com/stay




Top 5 activités gratuites à Stowe

Voici donc 5 activités gratuites à Stowe, cette charmante destination de la Nouvelle-Angleterre. À environ 2h15 de Montréal situé dans les Green Mountains, Stowe est reconnu avant tout comme un petit village de montagne assez haut de gamme. Afin de ne pas trop se ruiner voici donc 5 activités gratuites à Stowe, cette charmante destination de la Nouvelle-Angleterre.

Vous aimez les activités gratuites ? Voici les top 5 de Lake Placid, NY

Pont couvert Emily
Petit pique-nique au pied du pont couvert Emily

Rando mes cocos !

Situé à 3 km du centre du village de Stowe, le mont Stowe Pinnacle est une randonnée classée de niveau intermédiaire. Le sentier est escarpé et l’effort est soutenu jusqu’au sommet rocheux. La randonnée est relativement courte, mais raide avec une vue imprenable sur Camel’s Hump et Mt. Mansfield. C’est pour cette raison que je le recommande pour les enfants d’au moins 10 ans.

On y accède par la rue Upper Hollow Road (ne pas tourner sur la rue Pinnacle Road) le stationnement est sur la gauche en arrivant du village. Élévation de 808 mètres et montée de 463 mètres.

Le mont Stowe Pinnacle
Le mont Stowe Pinnacle

Panier de pique-nique au rendez-vous au pont couvert

On compte près d’une quarantaine de ponts couverts dans le nord du Vermont, Stowe ne fait pas exception avec son pont couvert au nom de Emily qui a été construit en 1844. Le pont est à 10 min en voiture au sud du village. Pourquoi pas en profiter pour faire un pique-nique ?

Pont couvert Emily
Pont couvert Emily

Farmer Market

Ce n’est un secret pour personne, le Vermont est une destination de choix pour goûter aux meilleurs aliments de l’approche  »de la ferme à la table » (farm-to-table). On compte près de 50 Farmer market dans plusieurs villages du Vermont. Découvrez le dimanche (de 10h30 à 3h00) celui de Stowe qui est un endroit où l’on peut découvrir les produits locaux et biologiques de la région.

Dégustations gratuites

Notre premier arrêt fut celui du commerce Cold Hollow Cider Mill. On y retrouve un grand réservoir où vous pourrez déguster gratuitement du cidre frais (sans alcool) en observant le processus dans leur salle de pressage.

Dégustation Cold Hollow Cider Mill
Dégustation de jus de pomme au Cold Hollow Cider Mill

Notre deuxième arrêt a été à la fromagerie Cabot . En effet, on y retrouve des trempettes et des bons fromages cheddars. Nous avons adoré les saveurs originales comme celle du smoked bacon et everything bagel. On peut faire la dégustation d’une vingtaine de saveurs et ce gratuitement !

The Alchemist… la plus tendance des micro-brasseries de Stowe. Le Vermont est reconnu pour brasser des bière de type New England IPA et la Heady Topper est une référence mondiale pour ce type de bière.  »Une bière agrumée avec une amertume tranchante à cause du type de houblon et de la non filtration » m’explique Jean-François Masson, ce passionné et fin connaisseur de bière artisanale. On offre des dégustations gratuites le samedi jusqu’à 19h et dimanche jusqu’à 16h.

The Alchemist
Usine de Alchemy

Alchemy
Dégustation gratuite à Alchemy

Des chutes à découvrir

Parmi les activités gratuites à Stowe, j’ai particulièrement aimé les chutes de Moss Glen Falls. Vous pouvez y accéder au nord du village de Stowe par la route 100, tourner à droite sur la rue Randolph et ensuite à droite sur la rue Moss Glenn Falls Road. Un court sentier de 5 minutes de marche vous mène aux chutes de 38 m de haut. On peut continuer quelques peu (10 minutes plus loin) en amont vers un ruisseau où vous pourrez vous rafraîchir lors de chaudes après-midi.

Vous voulez connaître les endroits où manger à Stowe ? Voici nos adresses avec les choix des locaux !

Chutes de Moss Glen Falls
Chutes de Moss Glen Falls

Où dormir ?

J’aime bien le camping de Smuggler’s Notch State park qui est directement dans la montagne. Je réserve toujours un  »lean-to », avec cet abri de 3 murs on est certain qu’on se protège des intempéries.

Smuggler's Notch State Park
Smuggler’s Notch State Park

Le camping est situé à 646 m de hauteur et est tout près du Mt. Mansfield




Les meilleurs rooftops de La Havane

J’ai fait le tour des rooftops bars (toits-terrasses) de La Havane (soit 18 au total). La majorité d’entre eux se trouvent dans le Vieux Havane, mais il y a aussi quelques adresses dans les quartier du Centro et Vedado. Voici ma liste des toits-terrasses à ne pas manquer lors de votre prochaine visite dans la capitale de Cuba.   

Rooftops dans Habana Vieja (le Vieux Havane)

Gran Hotel Manzana Kempinski

Le Manzana Kempinski est le dernier hôtel 5 étoiles (un vrai 5 étoiles à 500$ la nuit-prix pour hiver 2020) à ouvrir ses portes à La Havane en 2017 depuis la Révolution.  Son bar qui se nomme El Surtidor est situé au 5e étage sur le toit-terrasse et a une vue panoramique sur la ville. Ce qui a attiré mon attention c’est sa piscine à débordement.  Vraiment un endroit pour jouer les riches en mettant sa petit robe noir cocktail dans un décor contemporain.

Pourquoi  j’ai aimé ce rooftop?  Pour sa piscine à débordement et le plus chic de tous si jamais on est dans cet état d’esprit

Un hôtel contemporain avec un rooftop chic au Manzana !
Un hôtel contemporain avec un rooftop chic !

El del Frente

J’adore le rooftop El del Frente pour son ambiance et surtout pour les cocktails décadants ! Mendez vous préparera les meilleurs mojitos en ville ! Je vous recommande vivement cette adresse où les cocktails (6 à 8 CUC) sont aussi originaux que bons; le tout accompagné de bananes plantains frites. Si vous voulez côtoyer La Havane branchée El del Frente est la place la plus animée de cette liste. Si jamais il y a une foule, vous pouvez aller juste en face (même proprio) au O’Reilly 304. Vous pouvez aussi patienter au bar au 2e étage du El Del Frente en attendant votre sur la terrasse.

Pourquoi  j’ai aimé ce rooftop? Parmi tous ces rooftops El del Frente est mon top 1 pour son ambiance, ses cocktails, son service et sa clientèle. C’est le meilleur des rooftops de La Havane selon moi 🙂

Les meilleurs mojitos de la ville au El del Frente
Les meilleurs mojitos de la ville au El del Frente

El del Frente
Cocktails entre 6 et 8 CUC

Jesus Maria 20

Jesus maria 20 est ouvert que depuis 2019. Situé dans un coin du quartier de La Habana Vieja plus ‘’undergorund’’ (pas la partie restaurée du quartier)  sa terrasse est sur 2 étages. Ambiance branchée, bon cocktails de 4 ou 5 CUC et bonne bouffe diversifiée (burger, poisson, salade…), quoi demander de mieux ?  

Pourquoi  j’ai aimé ce rooftop?  Le petit dernier des rooftops qui vient juste d’ouvrir leurs portes et qui gagnera en popularité…faites-vite avant qu’il soit dans tous les guides de voyages !

Rooftop sur 2 étages au Jesus Maria 20
Rooftop sur 2 étages au Jesus Maria 20

De bons cocktails à 4 ou 5 CUC
De bons cocktails à 4 ou 5 CUC

Hôtel Inglaterra

Situé au 5e étage, la Terraza bar Grill de l’hôtel Inglaterra est un endroit à fréquenter surtout si vous aimez la salsa. En effet, il n’y a pas de frais d’entrée et il y a un band  »live » tous les soirs pour danser. De plus, les cocktails sont très abordables, que 3 CUC, de plus, vous danserez dans le plus vieil hôtel de Cuba !

Pourquoi  j’ai aimé ce rooftop?    Entrée gratuite et danse avec la musica en vivo !

Danser la salsa ici au rooftop Inglaterra
Danser la salsa ici au rooftop Inglaterra

Hôtel Saratoga

Perché au 8e étage de l’hôtel de luxe Saratoga, le bar Piscina Mirador offre une vue fantastique sur le Capitolio jusqu’à la mer des Caraïbes.  Répartie sur plusieurs niveaux, la terrasse comprend un bar, des canapés-salons, des tables à manger, une piscine et des chaises longues offrant une vue si spectaculaire de la coupole du Capitolio.

Pourquoi j’ai aimé ce rooftop? La vue imprenable du Capitolio.

Vue du Capitolio de la terrasse Hôtel Saratoga
Vue du Capitolio de la terrasse Hôtel Saratoga

Dans le quartier Centro

Malecon 663

Le Malecon 663 est un concept en soi : l’idée est d’offrir une expérience et ceci se traduit par son offre: hôtel, concept store, café et rooftop ! Magnifique vue sur la mer…en plus il y a un DJ les dimanches soirs. Ambiance hip et décoré avec ingéniosité. Plein de petits recoins au 2e et 3e étage pour plus de discussion en tête-à-tête si jamais on souhaite un peu de tranquilité.

Pourquoi j’ai aimé ce rooftop? La vue et vent de la mer en buvant un cocktail !

Le rooftop Malecon 663 est décoré avec ingéniosité
Le rooftop Malecon 663 est décoré avec ingéniosité

Superbe vue sur la mer au Malecon 663
Superbe vue sur la mer au Malecon 663

La Guarida

Le restaurant La Guarida n’est pas seulement une des meilleures adresses gastronomiques de La Havane mais aussi un des rooftops les plus courus de la ville.  Enrique Nuñez et sa conjointe ont transformé leur maison de ville du début du XXe siècle en un paladar raffiné. Vraiment une adresse exceptionnelle !

Pourquoi j’ai aimé ce rooftop? Sa vue 360 degrés, un endroit iconique à La Havane

Lieu chargé d'histoire le restaurant La Guarida est un des meilleurs de La Havane.
Lieu chargé d’histoire le restaurant La Guarida est un des meilleurs de La Havane.

Vue du 7e étage sur 360 degrés et l'idée du cadre est vraiment génial !
Vue du 7e étage sur 360 degrés et l’idée du cadre est vraiment génial !

Dans Vedado

El Cocinero

Situé dans une ancienne  raffinerie d’huiles de soja et  d’arachide , le bar El  Cocinero est situé à côté de la Fabrica de Arte Cubano (FAC).  Ce bar attire une foule branchée de jeunes Cubains, d’expatriés et de touristes. Une cheminée industrielle imposante de la vie antérieure du site donne un aspect industriel et tout à fait tendance à cet endroit.

Pourquoi j’ai aimé ce rooftop? Ambiance électrisante et  »hip » !

El Cocinero
El Cocinero

Paladar Cafe Laurent

Le Restaurante Paladar Cafe Laurent Habana est un endroit caché dans Vedado. Il est situé dans un penthouse dans le quartier d’El Vedado, avec une vue incroyable sur la mer et la ville. En effet, vous serez dans un bloc appartement et vous prendrez l’ascenseur jusqu’au resto et rooftop dans un atmosphère des années 1950. Pour siroter un cocktail, le bar en plein air avec la ville à vos pieds est recommandé.

Pourquoi j’ai aimé ce rooftop? Endroit tranquille avec une vue intéressante du quartier Vedado.

Belle vue sur le quartier de Vedado au Paladar Cafe Laurent Habana
Belle vue sur le quartier de Vedado au Paladar Cafe Laurent Habana

Autres questions sur La Havane ?

  1. Est-ce dangereux d’aller à La Havane ? Non, si on se fie au site Numbeo qui livre les statistiques sur les taux de criminalité, La Havane (index de crime : 27) serait une ville plus sécuritaire que Montréal (index de crime : 30). 
  2. Quand aller à La Havane ? De la fin novembre à la fin mai, on évite ainsi la période des cyclones.
  3. Où se trouve La Havane ? La capitale se trouve sur la côte nord ouest de l’île de Cuba.

Versus 1900

Situé à 20 min à peid de la fameuse crèmere Coppelia,  Le Versus 1900 est un impressionnant manoir vieux de 120 ans qui abrite un restaurant complet.  Un bar sur le toit avec des canapés, poufs et des fauteuils inclinables à baldaquin sont à la disposition de la clientèle fortunée.

Pourquoi j’ai aimé ce rooftop? Parce que Heidi Hollinger auteure du livre des 300 raisons d’aimer la Havane le propose y  j’ai 100% confiance à toutes  ces propositions car j’en ai testé plusieurs et je n’ai jamais été déçue. Ce bar reste sur ma liste de things to do lors de mon prochain voyage à La Havane. 

Ceux-ci faisaient aussi partie de ma liste de visite des meilleurs rooftops de La Havane: Iberostar Parque Central;  La Moneda Cubana;  Ambos Mundos ; Bar Encuentros; Raquel Hotel Rooftop Bar; Hotel Plaza (en rénovation) et La Concordia.

Une petite faim ? Tu aimerais aussi ceci :

Bref, La Havane a tellement à offrir et est devenu la ville tendance à découvrir !




Compostelle : Marcher seule, est-ce sécuritaire?

Au printemps 2014, j’ai marché le Camino Francés, une route qui me mènerait à Saint-Jacques-de-Compostelle et c’est seule que j’ai entrepris cette route mythique de près de 800 km. En tant que femme, est-ce sécuritaire de marcher le chemin de Compostelle? Ma réponse est oui.

À la fin de l’article, vous trouverez également deux recommandations pour la préparation de ce voyage unique.

Choisir son chemin

Il existe plusieurs chemins et plusieurs façons de faire le chemin de Compostelle. Il faut bien évaluer les options selon principalement notre condition physique et le temps que l’on dispose. La décision de partir seule était mon choix. Toutefois, ma sécurité était l’une de mes principales préoccupations. C’est pour cette raison que mon choix s’est arrêté sur le Camino Francés, la voie la plus fréquentée de toutes. Ça me rassurait de savoir que nous serions nombreux à le sillonner en même temps.

On n’est jamais vraiment seule sur le chemin

C’est un fait que j’ai vite constaté. Je pouvais marcher un bon moment sans faire de rencontre et m’arrêter le temps de sortir une collation et hop! un pèlerin apparaissait et me lançait à coup sûr un Buen camino (bon chemin!), la salutation officielle du Chemin. C’était rassurant.

L’entraide est présente

Après environ une dizaine de jours de marche et arriver ma première ampoule. J’étais bien préparé à cette éventualité, alors j’ai l’ai vite pris en charge et tout allait bien.

Lorsqu’après ma journée de marche j’enfilais mes sandales laissant ainsi apercevoir mon pansement au talon, il m’est arrivé à quelques reprises d’être abordé par des inconnus au cœur grand qui voulaient me venir en aide. Ainsi, pendant un souper au restaurant, une Américaine, que je n’avais jamais rencontrée, est venue m’offrir des pansements.

Quelques jours plus tard, un couple qui ne parlait ni français ni anglais a décidé de prendre en charge mon ampoule malgré mes protestations. Je me suis retrouvé le talon badigeonné d’une couche épaisse d’une crème inconnue à la plus grande satisfaction de mes bienfaiteurs.

J’ai assisté, tout au long de mon voyage, à de nombreux gestes de solidarité. Ça me réchauffait vraiment le cœur de voir. J’ai la certitude que vous allez, vous aussi, profiter de cette entraide.

On fraternise sur le chemin

Allez à la rencontre de soi, mais aussi des autres c’est aussi ça le chemin de Compostelle. Avec les jours qui passent, certains visages deviennent familiers. On s’échange des Buen camino et parfois la conversation s’engage le temps de parcourir quelques kilomètres et on décide à l’occasion de partager quelques jours de marche jusqu’à ce que nos chemins se séparent. Et si le hasard fait que notre chemin se recroise, c’est la fête comme si nous retrouvions un ami de longue date.

Ces rencontres font que vous n’êtes plus une simple inconnue sur le Chemin. On connaît votre nom, on s’informe des uns et des autres comme le prouve cette anecdote. En traversant un village, je croise un pèlerin qui me demande en anglais si je savais où trouver du Wi-Fi. À son accent, je devine qu’il est québécois alors je lui réponds en français. Il m’arrête et me demande si je suis Sophie(??!!! )Voyant mon étonnement, il m’explique qu’un pèlerin lui avait dit qu’une Québécoise au nom de Sophie (moi!) se trouvait sur le chemin.

Jour 1 : entre St-Jean-Pied-de-Port et Rocevalles

Quelques conseils de base

  • S’informer et se préparer : Participez à des conférences, discutez avec d’anciens pèlerins, lisez sur le sujet.  Vous partirez avec une plus grande confiance et pleins de trucs pour faciliter votre voyage.
  • Demeurer aux aguets : Bien que sécuritaire, il faut quand même être consciente de son environnement afin d’être prête à réagir lorsque le doute s’empare. 
  • Demeurer sur le chemin : Après avoir enfilé de nombreux kilomètres, il peut être tentant de prendre un raccourci. Le risque est plus grand de vous retrouver isolée, donc plus vulnérable. En demeurant sur le chemin, vous profiterez de la présence lointaine ou non des autres pèlerins
  • Informez vos proches : Le Wi-Fi est assez répandu dans les alberges et les cafés. Quotidiennement, informez  une personne de confiance du nom du village où vous vous trouvez.
  • Se déplacer le jour : En plus de vous déplacer sécuritaire, cela vous permet d’arriver tôt à la destination et ainsi avoir une place dans le dortoir de votre choix.

Voici deux recommandations pour vous aider dans votre préparation :

  • La Centre La Tiendra : Je recommande fortement l’atelier Bagages-voyages qui donne de judicieux conseils sur le choix du matériel à apporter et la préparation du sac à dos.  Avec votre liste en main, vous pourrez même faire de nombreux achats sur place puisque le Centre La Tiendra c’est d’abord et avant tout une boutique spécialisée dans la longue randonnée.

  • L’association du Québec à Compostelle offre un accompagnement au futur pèlerin : marches préparatoires, conférences, etc.  J’ai particulièrement apprécié l’activité Coup d’envoi qui se tient chaque printemps.  Une journée complète de formation qui se termine par une cérémonie où le futur pèlerin recevra sa crendencial, un document obligatoire qui est en quelque sorte le passeport du pèlerin.

Faites le chemin avec confiance. C’est une expérience enrichissante qui laisse sa trace pour toujours.  Buen camino!

Après 33 jours de marche, j’arrive à St-Jacques-de-Compostelle. C’est ici que mon Chemin s’arrêtera.